Marie-Claude Jarrot : « Monsieur le président de la République…

Désormais c’est officiel, le président de la République, Emmanuel Macron est annoncé le jeudi 7 février 2019 à Autun ou du moins dans la région autunoise où il doit rencontrer des élus.

Vendredi soir, à l’occasion de l’assemblée générale de Montceau ma vie, Marie-Claude Jarrot confirme l’information. « Je fais partie des personnes invitées en tant que maire de Montceau-les-Mines et présidente de l’association des maires de Saône-et-Loire ».

Une rencontre avec Emmanuel Macron _ ce n’est pas la première pour Marie-Claude Jarrot _ pendant laquelle « j’aurai un temps de parole » précise-t-elle. Pour dire quoi et sur quoi ?

Le thème abordé par madame le maire sera l’hôpital de Montceau et « de l’équité territoriale de l’accès aux soins. Ma priorité des priorité portera sur l’hôpital » insiste-t-elle.

L’hôpital de Montceau, voilà plus d’un an que le sujet est d’actualité avec notamment la fermeture de la chirurgie. Et quand bien même, l’établissement hospitalier a des projets, de rénovation en particulier, la suppression de l’activité chirurgicale est encore une plaie ouverte dans le Bassin minier.

Par ailleurs, Marie-Claude Jarrot indique que mercredi elle se trouvait à Vierzon où avec des collègues maires, ils ont amendé la prochaine loi santé. Des maires qu’ils ne veulent plus entendre parler d’hôpital de proximité mais de bassin de vie où comme à Montceau, il n’est pas « acceptable de ne plus pratiquer d’actes chirurgicaux » et aussi de veiller au maintien des urgences.

« Le président vient à Autun, alors je vais en rajouter une couche » précise madame le maire.

Emmanuel Macron a-t-il le pouvoir, ne serait-ce que la volonté de refaire ce qui a été défait malgré ces maires qui, aujourd’hui, lui sont un précieux secours, sur qui entend-il s’appuyer pour sortir le pays de cette crise d’une rare violence sociale ? Un président à l’écoute, certes, qui fait la tournée des popotes et après…

Jean Bernard

L’AMF (association des maires de France) à propos de la future loi santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *