Le Codef approuve la position des maires

“Préserver et développer les centres hospitaliers publics pour une offre de soins de qualité́ sur tout le territoire de la République”, tel est l’objet du communiqué de l’AMF daté du 30 janvier.
L’Association des Maires de France et des Présidents d’intercommunalité́ et France urbaine demandent solennellement au gouvernement :
• D’entendre l’appel des territoires pour une offre de soins publique préservée et développée,
• De renforcer les liens des hôpitaux avec la médecine de ville mais aussi les autres établissements de santé du territoire,
• De stopper toute fermeture de service hospitalier public afin de favoriser un aménagement équilibré du territoire,
• De redonner aux élus locaux une place de décision dans la gouvernance des hôpitaux.

Le Codef ne peut qu’approuver et souhaite que, localement, les maires se fassent entendre pour s’opposer au démantèlement de notre hôpital et affirment haut et fort leur soutien pour le retour de la chirurgie ambulatoire.
Car dans son plan “ma santé cap 2022” le gouvernement a choisi de transformer les hôpitaux de proximité en structures pour personnes âgées.
Le Codef leur demande, ainsi qu’à l’ensemble des citoyens, de consigner cette revendication dans les cahiers de doléances. L’égalité de l’accès aux soins pour tous doit être un des piliers d’un système de santé démocratique et solidaire.

Rappelons à cette occasion que le directeur de l’ARS n’a
toujours pas répondu aux multiples demandes d’entrevues
formulées par les quatre Maires du Bassin Minier et le Codef.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *