Mâcon – Blocage de la plateforme Logidis, « une grave entrave »

Photo illustration.

DÉCLARATION DU PREFET

DE SAONE-ET-LOIRE.

Ce mardi 20 août à 1h30 du matin, une vingtaine de personnes arborant des gilets jaunes ont bloqué les entrées et les sorties des poids lourds de la plateforme logistique de Carrefour-Logidis située à l’entrée Nord de l’agglomération de Mâcon à proximité du rond-point d’Eger. Ces agissements délictueux sont une grave entrave à la libre circulation des personnes et à l’activité économique elle-même.

Les policiers de la direction départementale de la sécurité publique de Saône-et-Loire appuyés par des militaires du groupement de la gendarmerie départementale sont intervenus afin de débloquer le site.

Il a également été fait appel aux sapeurs pompiers du service départemental d’incendie et de secours pour éteindre les feux de palettes qui avaient été allumés sur le rond-point d’Eger au mépris des règles élémentaires de sécurité.

Le préfet de Saône-et-Loire condamne fermement ces agissements. Il demande aux forces de l’ordre, en liaison notamment avec l’entreprise impactée, de tout mettre en oeuvre pour identifier les auteurs de ces actes qui détournent les forces de sécurité de leurs missions de service public au bénéfice de la population et entravent gravement l’activité économique, en compromettant la
sécurité routière.

Il s’entretiendra dès que possible avec le directeur de la plateforme Logidis afin de mieux définir avec lui les modalités de la sécurité du site.

C’est sur ce rond-point qu’à la mi-décembre 2018, des « gilets jaunes » n’avaient pas hésité à incendier leur cabanon à proximité immédiate de conduites de gaz, malgré les mises en garde des pompiers.

2 commentaires

  1. Que les flics courent après les citoyens qui contestent l’ordre établi, rien de bien nouveau sous le soleil… Qu’on se rappelle José Beauvais et son Macdo !
    Ce qui est neuf dans les propos du préfet c’est le ton employéc: ements. « Il demande aux forces de l’ordre, en liaison notamment avec l’entreprise impactée, de tout mettre en oeuvre pour identifier les auteurs de ces actes qui détournent les forces de sécurité de leurs missions de service public au bénéfice de la population et entravent gravement l’activité économique, en compromettant la
    sécurité routière ».
    L’accent n’est plus mis sur la seule entrave musclée au commerce, mais sur le supposé préjudice aux « honnêtes » gens, criminalisannt les auteurs. En banalisant ce discours, on entre peu à peu dans la logique de l’état policier, au service des grands groupes économiques.
    Braves Gilets Jaunes, c’est pourtant bien ce que la société attend, la fin de la domination des Logidis et Cie… Continuez, avec astuce et détermination.

  2. Amusant. Ces derniers mois, les gilets jaunes faisaient leurs courses en fanfare à Leclerc Montceau, et maintenant, ils s’en prennent à une plateforme logistique de la grande distribution. Après la cagnotte sur eBay, les GJ ne sont plus à une contradiction près. Mais quel est leur file conducteur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *