L’oeil de Stéph – L’image du jour

Une porte de grange. L’oeil de Stéph vagabonde pour nous faire sortir de nos gonds. Elle nous pousse dans l’imaginaire, à voyager dans l’irréel, le fantasmagorique. « Tire la chevillette, la bobinette cherra. Le loup tira la chevillette  et la porte s’ouvrit ».

Fable, étable, Moyen Age et cette porte de grange qui n’a pas d’âge. Ridée par le temps elle a ferraillé. Sésame, ouvre-toi !

La porte du temps. Franchir cette porte comme une téléportation vers une voie d’accès aux âmes, aux âmes vagabondes.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *