Libre expression – Lili : « J’accuse »

Il dit tout fort ce qu’il pense avec le risque de choquer. « Peu importe » mentionne-t-il dans son mail.

« Moi, c’est la colère qui m’anime, c’est pourquoi j’ai écrit ce texte. Je ne suis pas Emile Zola, mais je voulais partager avec les lecteurs de L’infoRmateur mes sentiments qui pourront paraître excessifs aux yeux de certains », précise-t-il encore.

 

J’accuse le chef de l’état, le Président de la République, M. Emmanuel Macron ; j’accuse le chef du gouvernement, le premier ministre, M. Edouard Philippe ; j’accuse le ministre de la santé, M. Olivier Veran ; j’accuse la ministre du travail, Mme Muriel Pénicaud ; j’accuse la porte-parole du gouvernement, Mme Sibeth Ndiaye, j’accuse l’ensemble du gouvernement, de ne pas avoir agi correctement et plus rapidement, mettant en danger la vie de millions de ci-toyens français.
Vous avez répété, Monsieur le Président, à plusieurs reprises, que nous étions en guerre, en guerre contre un ennemi que nous devons combattre tous ensemble.
En ne prenant pas en compte les signes alarmants qui venaient de Chine, en privilégiant l’éco-nomie à la santé des Françaises et des Français, Monsieur le Président, mesdames et messieurs les membres du gouvernement, vous êtes coupables de collaboration avec l’ennemi, cet enne-mi invisible et insidieux qui se répand partout sur le territoire national.
En maintenant des élections municipales à haut risque, en tardant à prendre des mesures de confinement, en ne testant pas les voyageurs qui venaient de l’étranger, vous êtes coupables de négligence, de manquement à vos devoirs.
En n’accordant pas l’attention nécessaire à notre système de santé, en n’anticipant pas les be-soins en médecins, hôpitaux, personnels hospitaliers, masques et produits de base pour la mé-decine actuelle, vous êtes coupables de négligences répétés à l’encontre de la population.
En freinant la découverte de nouveaux traitements, sous prétexte que le protocole n’est pas respecté, et malgré l’extrême urgence sanitaire, vous êtes coupables d’entrave à l’exercice de la médecine .
(Quand il y a le feu à la maison, on jette l’eau que l’on a sous la main, on n’attend pas qu’elle soit à la bonne température !)
Je vous accuse, Monsieur le Président et l’ensemble des prévenus, de passivité voire de compli-cité devant cette vague qui survient actuellement en France.
Je ne vous reconnais aucune circonstance atténuante, je vous condamne à être jugés par l’en-semble des Français lors des prochaines élections au niveau national.
Le corps électoral saura se souvenir des heures sombres de cette épidémie et je lui fais confiance pour que la France soit gouvernée par des personnes compétentes dans leurs domai-nes et qui agissent pour le bien réel des Françaises, des Français, de l’humanité et de la planète en général.

Lili

21 commentaires

  1. Bel effet de manche ( on se croirait à Saint-Vallier) mais quelle mauvaise analyse ( succinct comme à saint….)
    Restez chez vous et bon courage à tous.

  2. encore une personne qui critique et qui assume pas se cache derrière un pseudo on appel sa du courage pauvre personne

  3. Voilà tout est dit. J’ai le même sentiment

  4. Bonjour Lili,
    Il est facile d accuser sous un pseudo! Quand on accuse publiquement une ou plusieurs personnes, la moindre des choses s est de le faire à visage d découvert.
    Il est si facile de reprocher assis sur son canapé derrière un écran sous un pseudo. Comme vous savez si bien le dire  » assumer », assumer votre prise de paroles!
    Vous auriez fait fait quoi? Il est si facile de dire si après un mois mais à l instant T vous auriez fait quoi?
    JEAN PERRIN

  5. Il est facile après coup de dire que les élections du premier tour devaient être annulées mais aucun parti politique ne voulait les annuler Aucun Il est facile de dire après coup vous auriez dû …. mais même les autorités sanitaires ne savaient pas alors vous vous saviez??? Certes il y aura un avant et un après cette crise et il sera temps de chercher les réponses à donner et à les corriger Plus vite cette situation sera finie plus vite nous verrons mais en attendant restons unis et protégeons nos vies en restant chez soi

  6. Bonjour,
    Je suis d’accord avec votre écrit j’accuse, mais il y a un bémol.
    Ne pas attendre les prochaines élections.
    Jugé par le tribunal de la Haute Cour de justice de la République pour TRAHISON, de ne pas avoir agit plus rapidement contre cette pendemmie mettant en danger des millions de Français 🇫🇷 jeunes et moins jeunes.
    Alors que Monsieur Didier RAOULT Professeur Directeur de l’I. H. M. Vous a informé du danger de ce coronavirus pour le PEUPLE.

  7. Merci d’avoir « ecrit » tout haut et si bien « ecrit » ce que je pense depuis deux mois

  8. Je ne dirais rien car je deviendrais vulgaire mais cela devient très très très pénible de voir ces commentaires d’un autre temps . Oui le gouvernement c’est préoccupé de la crise dès le mois de Janvier pendant que vos collègues LFI bloquaient les négociations avec leurs remarques désuètes sur le projet de loi de réforme des retraites.
    Facile de critiquer mais même si des dysfonctionnements peuvent être perçus dans la gestion de cette crise et seront traités après celle-ci ,aujourd’hui l’urgence est d’être le plus solidaire possible , ce qui me semble difficile avec des personnes obtus qui ne pensent qu’à se faire mousser en critiquant .

  9. vous avez tristement raison , ils sont mieux placés que nous pour être au courant mais la politique prend toujours le pas sur tout le reste malheureusement

  10. Pierre Antoine VINCI

    Bonjour
    Quel réquisitoire !
    Aucun argument valide , aucune preuve tangible !
    Je crains que cela ne pèse pas très lourd devant un tribunal !
    Juste une pâle copie de la litanie de griefs exposés quotidiennement sur ce site sous la plume du PCF , de la CGT , de la FI ou du RN !
    Rien de bien convainquant !
    Je ne partage pas votre « analyse » mais je respecte votre « ressenti » car la liberté d’expression est un bien précieux dont la France est à peu près le seul pays au monde a en autoriser l’usage aussi largement !
    Alors s’il vous plaît … ne la gaspillez pas pour dire n’importe quoi !
    Cordialement
    PAV

    • Petit Virus...."devenu pandémie"

      Made in Saint Vallier:  » c’est qu’un petit virus… »
      Parole d’élu!
      Et pas des moindre, le bon Monsieur Philibert, le maire, premier magistrat.

      Seul chargé de l’administration, il est le chef hiérarchique du personnel communal, qu’il nomme et dirige. Premier magistrat de la commune, il assure l’ordre, la sécurité et la salubrité publics. Le maire rend compte de son action au conseil municipal.

      Et lui vous allez lui faire son  » j’accuse « ?

      Il devra rendre des comptes sur sa légèreté, la moindre des choses aurait été d’appeler à la prudence face à l’inconsciente décision de maintenir les élections !

      Faites confiance aux professionnels de la santé,et biologistes, eux aussi vont écrire un papier…mais chaque chose en son temps, LiLi!

      PS:
      C’est bien là tout le problème de notre pays ceux qui n’y connaissent rien prennent la parole et sèment la discorde…

      • Pierre Antoine VINCI

        Bonjour Petit virus etc …

        Etes-vous sûr que votre réponse m’est bien destinée ?
        Je ne vois aucun rapport entre ce que j’ai écrit et la teneur de votre post !
        Vous me parlez d’un monsieur que je ne connais pas , maire d’un village que vous nommé St vallier et que je ne connais pas non plus !
        Je ne sais même pas où il se trouve !
        Mais je ne demande qu’à apprendre !
        Cordialement
        PAV

  11. Bonjour,

    – je vais travailler comme soignante en EHPAD sans masques jusqu’à ce jour
    – je reçois tous les jours des informations de l ‘ARS avec des directives du style :  » il est conseillé « …..
    – je dois chaque jour gérer l’ angoisse des résidents face à des médias qui se déchaînent.
    Je fais face tous les jours ,sans avoir jamais pensé 1 mn ne pas être là pour assurer mon poste malgré l’angoisse qui nous habite.
    Nous sommes là , tout simplement, mes collègues , et moi avec des moyens dérisoires et une paye pitoyable.
    Les soignants sont en grève depuis des mois mais répondent tous : PRESENT ++
    COVID sera- t-il le révélateur de la dégradation de notre service de soins. Bien dommage d’ en arriver là pour decouvrir l’ampleur de la catastrophe sanitaire.

  12. Bonjour à tous
    bonne nouvelle,l’ hydroxychloroquine vient d’être autorisé par décret signé du premier ministre !
    mieux vaut tard que jamais ! sauf pour ceux, trop nombreux qui sont décédés.

    • Pierre Antoine VINCI

      Bonjour LiLi

      Pour proclamer la « bonne nouvelle » concernant cette molécule et pour affirmer que son usage anticipé aurait sauvé des vies , vous devez être au minimum , je dis bien « au minimum » , docteur en médecine , docteur en pharmacie , pharmaco-toxicologue , voire professeur en épidémiologie , en immunologie ou plus simplement chercheur à l’institut Pasteur !
      Non ? Rien de tout cela ?
      Je m’en doutais un peu !
      Voilà bien là le « drame » de notre société … s’exprimer sous couvert d’un pseudo , sur tout et n’importe quoi , à tort et à travers sans avoir la moindre compétence du sujet abordé !
      Triste … et peu profitable au niveau de savoir collectif !!
      PAV

      • 4 recherches sur Google, 3 conversations Facebook, et nous voila avec des millions d’expert en virologie, infectiologie, traitements thérapeutiques, procédure de mise sur le marché de médicament, fabrique de masque, gestion de crise mondiale, bio-statistiques, protocoles de test etc ….
        Mais comment ce pays peut il avoir tant de personnes qui se plaignent de leur condition avec tant de talents ?
        Je ne comprends pas ….

  13. Bonjour
    Je trouve certains commentaires injustes envers Lili , arrêtez de dire qu’auriez vous fait à la place de Mr macron , justement nous ne sommes pas à sa place c’est Mr Macron président qui a tous les pouvoirs avec son gouvernement ,c’est a lui de prendre les décisions ,pas à nous simples citoyens , il a été élu pour çà et on a peut être le droit d’être en colère face au retard des décisions , demandez au personnel hospitalier ce qu’il en pense
    Nous , tout ce qu’on peut faire c’est appliquer ce qui est conseillé , resté confiné

  14. Allez donc lire cet article : « L’État refuse l’aide du laboratoire vétérinaire d’Indre-et-Loire capable de réaliser 1.000 tests par jour »
    ( https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/l-etat-refuse-l-aide-du-laboratoire-veterinaire-d-indre-et-loire-capable-de-realiser-1-000-tests-par-1585240876 )

    Vous verrez que l’état ne fait pas tout pour protéger le peuple …

  15. Je viens de lire tout les commentaires, évidemment les pros Macron continuent à défendre leur président. Mais certainement parce qu’ils ne sont pas atteints par le virus ou que personne de leur famille en est atteint. Ou ils sont aveugles ou parce qu’ils sont chez eux et non au taf et qui pensent qu’ils ne risquent pas de choper ce virus. Moi je bosse dans le transport au contact des gens, je n’ai pas de masques, j’ai juste un pauvre gel hydroalcoolique qui fini par me brûler les mains à force de me désinfecter les mains. Je pense aux soignants, au personnel des magasins, aux personnes qui collectent nos poubelles ect ect….Enfin ceux qui bossent Je suis tout a fait en accord avec Lili , quand il accuse! Moi je constate en effet que nos gouvernants sont en dessous de tout, quand ils autorisent un match à Lyon contre la Juventus de Turin, quand on ne reporte pas des élections municipales, quand Madame Buzyn annonce qu’elle savait les ravages que ce virus allait engendrer et que notre gouvernement est resté inerte. Que aujourd’hui je bosse avec le stress de contracter le virus et quele gouvernement se précipite pour rallonger les heures de travail pour les porter à 60 heures / semaines et de toucher à nos congés payés, au lieu de se précipiter à nous sortir de ce mauvais pas au plus vite et surtout de nous apporter des protections et des tests. De donner la chloroquine à ceux qui en ont besoin des les premiers symptômes. Gérer c’est prévoir, dans ce cas nos gouvernants n’ont pas gérer et ne gèrent toujours pas! Bon confinement à tous, restez chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *