Levons notre verre à la santé de tous les Joseph

Aujourd’hui 19 mars c’est la Saint Joseph, c’est l’un de mes prénoms, alors, en curieux, je jette un œil sur l’histoire de ce prénom.

D’après les Évangiles synoptiques*, Joseph serait un lointain descendant d’Abraham et du roi David, pas mal pour un début. Il est fiancé à Marie lorsque celle-ci se retrouve enceinte par l’action de l’Esprit Saint.
Mouais, dans quelques familles que je connais ce fut la défense de la fille, mais ça n’a jamais rien donné de bon.
Le gars est honnête, il épouse Marie, devient le père (nourricier nous disent les textes) du petit Jésus.

Du fait de l’hérédité le nourrisson appartient à la lignée de David.

Pour les maux de tête, en dehors de chez vous, privilégiez le paracétamol sans eau.

Donc je continue allègrement, Joseph est présenté comme un « homme juste » qui a accepté d’accueillir Marie et son enfant à la suite du message de l’archange Gabriel. Mouais, bon… mais les passages censurés du Talmud ou les Toledot Yeshu parlent carrément d’une naissance illégitime hors mariage. Sont peut-être un peu durs quand même. En même temps le fiston a créé une religion concurrente, bon… Sommes-nous si loin des débats sur la PMA et la GPA ? Sûrement, non ?

Des joseph célèbres il y en a quelques-uns, on oublie Staline, enfin on le laisse là où il est…
Si on met de côté les méchants : Goebbels, Bonanno le chef du clan mafieux du même nom, si on excepte les douteux : Joseph Jackson père de Mickael, Joseph Kabila de la République démocratique du Congo, ou les militaires tel Joffre, Il nous reste les célébrités culturelles : Haydn, Kessel, Mankiewicz, Turner, etc.

Bref, on lève son verre à tous les Joseph.

Gilles DESNOIX

*Les 3 premiers évangiles : Matthieu, Marc et Luc. Appelés ainsi en raison des similitudes dans leur manière de présenter l’histoire et les enseignements de Jésus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.