Les voitures-radar – Elles arrivent le 15 février en Saône-et-Loire

Photo illustration.

Information de la préfecture de Saône-et-Loire.

LES VOITURES-RADAR À CONDUITE EXTERNALISÉE

EN SAÔNE-ET-LOIRE À COMPTER DU 15 FÉVRIER 2022.

 

Comme indiqué en début d’année, les contrôles assurés par des véhicules-radar débuteront à compter du 15 février 2022 dans le département de la Saône-et-Loire.

 

Ces contrôles externalisés poursuivent deux objectifs :

  • permettre un contrôle plus fin des itinéraires les plus accidentogènes ;
  • permettre aux forces de l’ordre de pouvoir mener d’autres types de contrôles sur les routes (alcool et produits stupéfiants par exemple) et des contrôles avec interception. La mise en circulation de ces véhicules ne signifie donc pas l’arrêt des contrôles ponctuels et aléatoires des policiers et des gendarmes mais vient en complément.

 

Les trajets réalisés par les véhicules radars et les plages horaires de contrôle ont été fixés par les services de l’État, en fonction des critères d’accidentalité locale.

 

En Bourgogne-Franche-Comté, 23 voitures-radar seront à la disposition des opérateurs privés de conduite externalisée, dont 4 seront stationnées en Saône-et-Loire.

 

Lorsque la voiture-radar circule, son conducteur ignore tout de l’activité de constatation des excès de vitesse, totalement autonome. Il en va de même pour l’entreprise titulaire du marché, qui ne peut ni accéder aux clichés de verbalisation, ni connaître le nombre d’infractions constatées par le biais des véhicules dont elle a la charge durant leur activité opérationnelle. La rémunération des entreprises prestataires est donc indépendante du nombre d’infractions constatées.

 

Pour mémoire, la Saône-et-Loire est un des départements les plus affectés par la mortalité routière. Le bilan du mois de janvier est mauvais ; en effet, 38 accidents ont été comptabilisés (+26 % par rapport à 2021) causant 7 décès (+250%) et 43 blessés (+40%).

 

13 commentaires :

  1. les infos principales sont manquantes

    quelles routes et quels horaires et + d’infos sur le type et couleurs des vehicules

  2. Des voitures à fuir… à toute vitesse ? (Lol).
    Sérieux, ça fait quand même bizarre dans un pays démocratique de se voir contrôlé par des opérateurs privés.
    En plus, au niveau de la prévention, c’est carrément nul.
    Il y en a vraiment marre de voir tous nos moindres gestes contrôlés, dictés par des machines sans âme (même les conducteurs de ces radars ambulants n’ont aucune possibilité d’interaction).
    Reprenons nos vie en main ! L’humain d’abord !
    La révolution par les urnes est encore possible.
    En Avril, Votons et faisons voter.

  3. Et dire qu’ils vont rouler « bêtement » et bruler de l’essence au lieu de livrer des colis ou faire tout autres activités utiles sur leur parcours…. et cela ne les empêcherais pas de flasher quand même !

  4. Société libérale. L Etat se décharge. Des sociétés privées qui vont encore bien se gaver !

  5. Et comme a chaque fois dans quelque temps on apprendra que ces societes privees appartiennent ou sont gerees par le frere ou le cousin d un membre du gouvernement
    Peur quand meme pour ces chauffeurs qui quand ils seront reperes risquent de se faire coincer et châtier…….

  6. Chic alors !  » Des entreprises prestataires viennent en complément  » !
    Ca doit coûter « un bras » à la collectivité ! Mais pourquoi pas des infirmières , des aide-soignantes , des personnels de santé , des éducateurs , des professeurs ( on en est à rappeler les retraités en renfort ! ) , etc … dont nous manquons cruellement et dont nous avons tant besoin ? Qui paie au bout du bout ? Ne mériterions-nous pas de choisir les priorités et de devenir  » les donneurs d’ordre  » ?

  7. On remplace les « vrais » policiers par des flics et du flicage. On a choisi le dressage plutôt que l’éducation, je plains nos enfants.

  8. Comme toujours … Ceux qui braillent en permanence contre le laxisme supposé des autorités , s’insurgent dès qu’elles prennent une mesure contraignante pour lutter contre la délinquance chronique d’une infime proportion de nos concitoyens !
    Allez comprendre …

  9. Les contrôles sont décidés par des membres de la confrérie de ceux qui prennent les bonnes décisions et qui donnent des leçons.
    Leurs brillantes actions ne sont pas sans effets, mais lesquels ?
    «  »La dette publique est ressortie à 116,3% du produit intérieur brut (PIB) à fin septembre, contre 114,8% à la fin juin, a rapporté l’Insee. L’endettement public de la France, qui s’est fortement creusé depuis début 2020 «  »
    Denier exploit en date : «  » rapatrier sous pavillon français la fabrication des turbines entrant dans la construction des centrales nucléaires » », vendues avec le concours de qui ?
    Et Jupiter, qui nous veut du bien, va se présenter bientôt….avec de bonnes chances de rester le leader suprême non ?

  10. une POMPE à FRRRRRRIC comme on dit LOL

    • Le seul moyen pour combattre la pompe à fric est tout simplement de ne pas l’alimenter !
      Pour ça , il suffit de respecter le code de la route ! Point !
      C’est pas plus compliqué que ça ! LOL …

      • Vive les fonctionnaires

        La je suis tout à fait d’accord même si je ne suis pas pour la privatisation. Si les gens respectaient un peu plus les autres on en serait pas là, et si je me fais prendre à moi d’assumer mes erreurs… Mais j’aurais préféré que ce soient du publics

  11. Les actions (éducatives!) comme la journée de prévention routière organisée à Paray au Lycée du Sacré-Coeur devraient se mulitiplier et seraient sans doute plus efficaces que tous le radars embarqués ou pas. Ca a au moins le mérite de chercher à responsabiliser le conducteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.