Les grandes gueules sur RMC – Didier Giraud, la gueule de l’emploi

Le moteur du tracteur est encore chaud. La journée tire à sa fin. En combinaison de travail, Didier Giraud est reconnaissable entre mille avec ses bacchantes tombantes même au milieu de ses charolaises auxquelles il rend une visite en fin de journée avant de remiser ses bottes. Sur la crête qui surplombe Ciry-le-Noble, avec en contrebas les eaux calmes du canal du Centre où se reflètent les derniers rayons printaniers, le paysan se dresse sur sa campagne.

Mercredi, comme chaque semaine, l’homme de la terre élèvera sa silhouette sur le plateau du talk show qui cartonne sur RCM, Les grandes gueules, animé par Alain Marschall et Olivier Truchot. Du direct radio et TV. Douze ans de présence, « je fais partie des plus anciens avec Jacques Maillot. Lui était même à la création de l’émission en 2004, je crois » raconte Didier Giraud.

Son naturel, son meilleur atout

Sa gouaille, sa liberté de ton, sa gueule, sa tronche d’agriculteur, sont des d’atouts qui plaisent. Michel Drucker n’a qu’à bien se tenir. Il est une sorte d’objet pas véritablement identifié du PAF. « J’ai une forme de spontanéité qui séduit et dans le domaine agricole, j’ai une forme d’expertise » dit-il. Et quand bien même aborde-t-il un sujet moins terre à terre, les attentats ou la religion par exemples, « alors j’analyse l’actu comme au café du commerce ». Sincère et entier.

Ses répliques, ses analyses font souvent mouche comme un petit point noir au coin de la bouche. Il arrive au studio sans rien préparer, « on m’a dit, arrête de labourer le terrain, contente toi de suivre le fil de l’actualité » se souvient-il à ses débuts. Son naturel est son meilleur filon.

Ses années de vice-président des jeunes agriculteur de Saône-et-Loire et de président des JA de Bourgogne – Franche-Comté, ont affiné sa lame tranchante. Une époque où la parole les agriculteurs n’étaient pas vraiment audible. Il a appris et quitte à se faire entendre, les GG lui ont offert cette opportunité. Depuis, Didier Giraud représente une réalité qu’on ne trouve pas ailleurs. Pas étonnant qu’un Cyril Hanouna s’intéresse à lui.

Paris, le grand vide pour une grande gueule

Avec la crise du coronavirus, le show des Grandes gueules tournent essentiellement sur ce sujet et l’organisation de l’émission en est toute chamboulée, confinement oblige. « D’ordinaire, nous sommes cinq sur le plateau, désormais deux interviennent de chez eux. J’ai bien essayé de me connecter de chez moi mais il n’ y a pas assez de débit » signale Didier Giraud. Alors Paris reste pour lui la petite escapade de la semaine. On lui a néanmoins demandé s’il souhaitait venir.

Au début de la crise, Didier Giraud donne son avis. « Les épidémies dans ma profession, je connais. J’ai alerté, j’ai gueulé, incité les gens à rester chez eux. On m’a ri au nez. T’inquiète, c’est juste une grippe me répondait-on ». Aujourd’hui à Paris, « ils ont juste l’espoir d’aller sur le balcon pour applaudir » ajoute-t-il. Car Paris est désert. « Comme au Far West, une ville fantôme » compare-t-il. Même les hôtels sont vides. Les saloons, n’en parlons pas.

Dans la grande maison qui abrite RMC et BFM TV, chaque jour, c’est une fourmilière avec 1 200 personnes. C’était avant le 17 mars. Aujourd’hui, ils sont une centaine à faire tourner la boutique. »Ils ont mis un point d’honneur à faire vivre Les grandes gueules. On se tartine de gel hydroalcoolique, la machine à café a disparu et nous faisons de l’auto maquillage. C’est le premier poste qui a été supprimé » explique l’exploitant agricole.

Mercredi, de 9h à 12h, Didier Giraud viendra décrypter l’actualité, contredire un auditeur et pouffer de rire. La Saône-et-Loire ne pouvait rêver meilleur ambassadeur sur une chaîne de grande écoute.

Dis papa, c’est qui le monsieur avec les moustaches à la télé ? Ta gueule, écoute !

Jean Bernard

11 commentaires :

  1. Je l aadddoorrrrre le gars de la part d unaraboburgonde vers chez vous

  2. Ça c’est un mec qui n’a pas honte de sortir la vérité et cela fait plaisir à voir..

  3. C est lui dit QUOI à chaque fin de ses phrases 😄😄😄😄😄

  4. Anne ma sœur Anne.......

    Tu m’étonnes notre accent bourguignon à paname ça détonne 🤪
    Mais le BSP, les parigots ne le trouveront pas sur Amazon ☺️😜
    Continu à nous éclater DIDJIER, on est bien meuh en Bourgogne 🤩

  5. Encore un qui ferai mieux de s occuper de ce qu il sait faire.
    Marre de tous ces spécialistes en spécialités, qui ouvre la bouche pour rien

    • Vous venez de nous en donner un exemple.

    • Vous a perdu une occasion de vous taire Mr Finacier Claude, ce que fait Mr Giraud il le fait bien voir très bien et il défend son bifteck et celui de ces confrères est-il vous nourrir en plus et c’est comme cela que vous le remerciez!?
      Son emploi du temps lui est chargé il n’a pas vraiment le temps de s’arrêter dès qu’il finit une étape dans son métier il repart faire autre chose,
      ils ne sont jamais à l’arrêt dans ce métier
      ( est quand ils le sont c’est qu’il y a une couille dans le potage comme on dit chez nous dans le charollais)
      au lieu de critiquer allez donc voir de plus pret ce qu’il passe . il y a beaucoup d’étape avant que votre bifteck arrive dans votre assiette.

  6. bravo Mr Giraud,continuez comme ca
    Quand a Finacier claude ,allez visiter son exploitation et apres VOUS allez ouvrir votre bouche

  7. ce brave monsieur Finacier fait probablement parti de ceux qui croient savoir ce qu est le travail en regardant les autres le faire
    Encore un moi je, il faut qu on…….
    bref cette categorie de personnes qui ont plus de corne sur le c.l que sur les mains

  8. Le type fait 500 bornes en période de confinement pour critiquer les gens qui ne respectent pas le confinement…. Si le débit de son Internet n’est pas suffisant pour faire une visioconférence., qu’il reste chez lui et qu’il ferme sa gueule, ça nous ferait des vacances…. Ces gens qui ont toujours un avis sur tout me font bien marrer….

    • La différence c’est que lui il est payé pour aller à Paris .
      Allez donc lui dire en face ce que vous marquez tizzone
      je donne pas chère de votre peau…
      Vous auriez bien dû vous abstenir de parler sur ce cou sa nous auraient fait des vacances.😉.
      La critique toujours la critique … pendant ce temps-là il vous fait vivre lui c’est grâce à lui que vous mangez ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.