Les gilets jaunes ciblent l’Intermarché à Digoin

C’est en quelque sorte la surprise du chef, la cerise sur le gâteau à l’issue du filtrage dans les deux sens sur la RCEA à la sortie sud de Paray-le-Monial.

Peu après 16h, comme il était convenu, les gilets jaunes quittent la RCEA. Chacun allait rentrer chez soi, enfin pas vraiment car il existe un contentieux entre les GJ et le directeur de l’Intermarché à Digoin. Donc la tentation est trop grande et l’occasion rêvée de pousser jusqu’à Digoin.

L’histoire remonte au 18 novembre dernier, « nous étions sur la parking devant la grande surface et le directeur est sorti accompagné de deux personnes » raconte un des témoins GJ. Les échanges ne furent pas que verbales avance encore ce dernier.

Donc ce samedi 5 janvier 2019, les gilets jaunes se pointent devant l’entrée de l’Intermarché. Très vite ils sont précédés par les gendarmes. Ils se postent devant les deux entrées. Interdiction de pénétrer à l’intérieur du magasin. Du renfort arrive, une dizaine à une quinzaine de gendarmes casqués et équipés de boucliers.

« Le directeur ! », « Le directeur », « Le directeur » scandent les gilets jaunes. Un gilet jaune sans son gilet jaune sur le dos tente de s’introduire dans le magasin, il est aussitôt repoussé. La tension monte d’un ton.

Finalement elle s’apaise. Les gilets jaunes rebroussent chemin. Fin de partie.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Monsieur le directeur d Intermarché
    De quoi avez vous peur?
    Les gilets jaunes peuvent être des clients. Du grand n importe quoi vive la démocratie de notre beau pays qui est la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *