Les Bizots – Mettre de la vie et de la couleur dans les territoires ruraux

Mardi se sont achevées nos tables rondes de la transition pour la saison avec comme invité exceptionnel, Damien Deville, chercheur, géographe, ethnologue auteur de « L’homme qui arrêta le désert » et adepte d’une écologie relationnelle à la rencontre de l’autre.
Une quinzaine de participants est venue longuement débattre avec notre invité suite à son intervention sur la revalorisation de nos territoires ruraux à travers leur diversité et sur l’implication indispensable des habitants sur ces territoires. Nous avons ensemble lister quelques leviers pour permettre cela :
– connaitre l’envie des habitants, leur savoir faire, l’histoire et la particularité du territoire
– rechercher, provoquer une histoire commune ou une aventure humaine
– permettre des gouvernances qui facilitent une démocratie participative
– créer du lien par des actions, des lieux, des façons de faire, des imaginaires
– favoriser l’intégration socio-économique sur le territoire, pouvoir produire pour le territoire
– valoriser les identités propres de chaque territoire à partir de ce qui existe (et non tout uniformiser ou mondialiser)
– aménager le territoire permettant que les rencontres puissent se faire
– réconcilier nature et culture et poétiser son action, son territoire, son village, mettre des couleurs (symbolique) pour éviter le tout noir contre le tout blanc et favoriser le dialogue et non l’invective.
Un bel horizon à construire pour éviter des villages dortoirs où nous subissons les événements sans pouvoir (risquer) agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.