Les Bizots – Jacques Bougrelle, itinéraire d’un retraité heureux

Il se porte comme un charme. Jacques Bougrelle est de ceux qui dans la Bassin minier a tout connu  professionnellement. Il a fêté ses 85 ans ce dimanche aux Bizots au Petit campagnard et ses 25 années de retraite depuis son départ de chez PPM.

A 16 ans, il débute à la mine à Montceau et en 1968, il arrive chez Grillet. « C’était un petit transporteur de charbon » rappelle Jacques Bougrelle. Puis en 1973 il intègre PPM à Saint-Vallier (aujourd’hui Konecranes). « J’étais chauffeur-livreur, j’ai fait une bonne quinzaine de pays. J’en garde que des bons souvenirs. J’aimais ce que je faisais, le contact avec les clients, enfin certains, pas tous ».

Déjà à cette époque, l’emploi vacille. Un plan de départs en préretraite  se met en place. En 1988 Jacques Bougrelle est donc du premier plan social. En 1993, il est véritablement retraité. Vingt-cinq ans que cela dure et le 29 septembre, il a eu 85 ans. Alors avec sa fille Sylvie et ses copains, Pierre Ligori, « il a été mon chef au service trafic à PPM », Antoine, Jojo et Henri, ce double événement  a été fêté comme il se doit.

Cette retraite, Jacques Bougrelle l’a mise à profit pour bricoler. « Attention, ce n’est pas un bricoleur du dimanche » intervient sa fille. « Oui mais là, j’ai levé le pied » reprend le papa de 85 ans.

Ils se sont donnés rendez-vous dans cinq ans pour les 90 ans. « Les années intermédiaires ne comptent pas » affirme le retraité. A 2023 alors !

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *