Les 100 ans du Parti communiste – Hommage à Thorez

  membre du Parti de la Gauche Européenne-Section Bassin minier.

100 ans du PCF – Maurice Thorez : fonction publique

Maurice Thorez est né le 28 avril 1900 à Noyelles-Godault (Pas-de-Calais). Embauché aux mines de Dourges en 1912 comme mineur de fond. Non repris à son retour du service militaire en 1922, il exerce divers métiers dont celui d’ouvrier du bâtiment avant de devenir permanent communiste en 1924. Il devient secrétaire général en janvier 1936. À la demande du PCF et de l’Internationale Communiste il se rend à Moscou et il rentre en France le en novembre 1944. Ministre d’État dans le gouvernement du général de Gaulle (21 novembre 1945-janvier 1946), vice-président du Conseil dans les ministères Gouin et Bidault (janvier 1946-novembre 1946) puis Ramadier (janvier 1947-mai 1947). Victime d’une attaque d’hémiplégie en octobre 1950, soigné pendant trois ans en URSS, reprend la direction effective du parti jusqu’en mai 1964, date de son élection à la présidence du PCF, Waldeck Rochet devenant secrétaire général. Il meurt le 12 juillet 1964 à bord du bateau Litva qui naviguait vers Varna (Bulgarie). 1946: le statut général des fonctionnaires : «un socle progressiste». Maurice Thorez fut à l’origine du statut de la Fonction publique garantissant efficacité du service public, progrès social et citoyenneté des fonctionnaires. Issue du mouvement de progrès social impulsé par la Résistance. La loi sera promulguée le 19 octobre 1946. Contrairement au système hiérarchique en vigueur, les agents publics de l’État sont considérés comme fonctionnaires, protégés par un statut. Le 5 octobre 1946, la deuxième Assemblée nationale constituante examine son dernier projet de loi avant le référendum sur la Constitution de la IVe République. Il s’en est fallu de peu que ce texte relatif au statut général des fonctionnaires ne puisse venir en discussion avant la fin de la session : les 145 articles du texte sont votés à l’unanimité. Plus d’un million d’agents publics de l’État sont considérés comme fonctionnaires, protégés par la loi, même si seulement 47 % d’entre eux sont effectivement titularisés dans le cadre de ce statut.

Les services publics dans notre Bassin minier. Les politiques de régression sociale ont conduit à la suppression de nombreux services publics : Conseil de Prud’hommes et Tribunal d’Instance. Centre Hospitalier : fermeture de l’unité des soins intensifs, fermeture de la maternité et de la pédiatrie, fermeture de la chirurgie. Et dernièrement, fermeture de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE).

Toute et tous ensemble pour le retour des services publics et pour leur amélioration. Rassemblement devant la Mairie de Montceau-les-Mines jeudi 17 septembre à 14h

3 commentaires

  1. ils ont decide de feter ça au Magny

    N’y restent plus que les cocos; 10 ou 12

  2. Hallucinant… L’homme du stalinisme à la française, objet d’un culte de la personnalité comme cela se pratiquait en URSS, pantin fidèle du pouvoir soviétique, a couvert cette longue période où une partie du mouvement ouvrier et de la gauche françaises ont été aveugles au totalitarisme et à ses crimes dans le monde communiste.
    Qu’on étudie aujourd’hui le cas de Maurice Thorez comme un objet d’histoire, tragique et honteuse, soit, mais que des citoyens a priori bien informés de 2020, se livrent encore à une telle hagiographie, sans un mot sur ce que fut le stalinisme, c’est stupéfiant et bien inquiétant sur la nature profonde de leur parti ! Que cela serve donc à la réflexion de M. Selvez et des gilets jaunes du bassin minier !

  3. Bonsoir Camarades. Si vous lisez bien les mots inscrits sur la banderole qui se trouve derrière le Camarade Thorez vous pouvez voir  » Prolétaires de tous les pays unis »
    Slogan qui avait un sens à cette époque car Oui le PCF a permis au Prolétariat des avancées salariales et sociales mais cette époque est révolue.
    En effet vous avez abandonnés les classes Populaires pour vous tourner vers les minorités ethniques qui sont devenues votre fond de commerce.
    Exit les Ouvriers , les oubliés , les sans dents comme les appelait un de vos Camarades vous avez au fil du temps glissé et versé dans le Populisme.
    En effet les Petites Gens qui pendant des décennies ont cruent en vous ont bien compris que vous leurs aviez tourné le dos et à cause de cela ils se sont tournés malheureusement vers l’extrême droite.
    Aujourd’hui vous défendez des causes pour lesquelles ceux que vous défendez ne sont même pas derrière vous lors de mouvements mais qui n’oublient pas de passer à table le moment venu.
    Où est cette époque qui voyait le Petit Peuple de France se soulever tel un seul Homme pour vous suivre ?
    Vous avez trahi l’esprit de Thorez duquel aujourd’hui vous voulez vous revendiquer mais ouvrez bien les Yeux car le PCF est bel et bien Mort et ceci à cause des virages Populistes et ethniques successifs de ces dirigeants.
    A vos obsèques ne sera plus chanté  » C’est la lutte finale mais c’est la fin du PCF » ✊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *