Législatives 2022 – La CGT appelle à voter contre les idées d’extrême droite

Communiqué de la CGT en Saône-et-Loire.

La CGT 71 réunie en Commission exécutive ce lundi 13 juin a analysé et débattu des résultats du premier tour des législatives.
Elle regrette que malgré son combat contre les idées d’extrême droite, une partie des salarié·es fassent encore ce choix, synonyme de recul social.
Dans plusieurs circonscriptions le choix d’une alternative contre la politique de Macron ou contre l’extrême droite est possible.
Grâce à la mobilisation au premier tour d’une partie des citoyens en accord avec nos revendications, le camp Macron n’aura peut-être pas la majorité absolue à l’assemblée. Devant ce vote d’opposition a ses idées, le gouvernement, qui a peur de la diminution du nombre de siège de la majorité, part en campagne. Ils veulent s’assurer des votes favorables pour leur prochaine contre-réforme !
Dans notre département, il appartient aux travailleur·euses de confirmer leur choix et de mobiliser autour d’eux pour aller dans le sens de nos revendications CGT.
La CGT revendique et exige de mieux partager le travail et les richesses. Le droit au travail inscrit dans la Constitution stipule que « Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi ».
Pour combattre les effets de la crise actuelle supportés par les salariés, la CGT propose une série de mesures immédiates :
 Blocage des prix des produits de première nécessité et de l’énergie
 Blocage des loyers
 Interdiction de tout licenciement économique

Des propositions pour vivre dignement de son travail :
 La CGT revendique le passage à la semaine de 32 heures pour travailler moins, travailler mieux et travailler toutes et tous.
 La CGT revendique une hausse du SMIC à 2000 euros brut/mois, une augmentation générale des salaires, des pensions et minimas sociaux. Le contexte économique actuel avec une inflation à plus de 5% met en évidence l’urgence de cette revendication.
 La CGT revendique le droit à la retraite pour toutes et tous à 60 ans et l’abrogation de la réforme Touraine portant sur la durée de cotisation.
 La CGT, attachée au salaire socialisé condition nécessaire à l’existence et au financement de notre Sécurité sociale
 La CGT revendique la fin des exonérations de cotisations sociales patronales qui mettent en danger la protection sociale.
 La CGT revendique une véritable politique industrielle, secteur porteur de création d’emplois directs et induits. La CGT dans les territoires est porteuse de projets de filières dites courtes, garantissant la souveraineté industrielle et la prise en compte des enjeux écologiques. La CGT se bat également pour redonner la priorité au fret ferroviaire et fluviale
qui aideraient à la relance industrielle.
Quel que soit le résultat au lendemain du 19 juin, la CGT 71 poursuivra son militantisme, son travail de terrain auprès des salarié·es, pour construire le mouvement social dont le camp des travailleur·euses a besoin pour obtenir un véritable progrès social. La CGT 71 rappelle au salarié·es que tous les grandes avancées sociales ont été obtenues par la lutte et le rapport de force.

La CGT 71 vous invite d’ores et déjà à noter dans vos agendas

 la grande assemblée générale de rentrée départementale
qui se tiendra au Creusot le 8 septembre 2022.

Un commentaire :

  1. Il est vrai que les idées d’extrême gauche sont bien meilleurs !

    LOL

    Le même néant intellectuel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.