Le Rousset-Marizy – Il tronçonne avec art

Francis Ferret est sculpteur sur bois à la tronçonneuse. Des artistes comme lui sont plutôt rares en France. Les visiteurs du Salon dans le pré l’ont découvert ce lundi de Pentecôte.

Ce jeune homme est d’une douceur extrême. A vingt-deux ans, il a une voix posée, un regard sûr. D’ailleurs c’est préférable parce qu’une fois en action, il débite, tronçonne. Des coupes franches. Le geste est d’une grande précision. Il éclabousse de son talent, il a ça dans le sang.

En ce lundi de Pentecôte, au Salon  dans le pré au Grand Fussy au Rousset-Marizy, la démonstration de Francis Ferret a fait du bruit au milieu de ce havre de paix. Il est sculpteur à la tronçonneuse comme ces « Canadiens qu’on voie sur RMC découverte » soupire une brave dame admirative devant une tête en bois sculptée réalisée le matin même. « Ah mais c’est vous qui avez fait ça, c’est la tête de votre grand-père? »

Pas vraiment. Francis Ferret adore la BD et le fantastique. Il aime surtout dessiner et reproduire les expressions des visages.

Mais pourquoi donc sculpter le bois à la tronçonneuse? C’est la faute à son père, élagueur. Donc le bois, il est né avec. « Et petit, je sculptait des épées ». On n’échappe pas à son destin. Il voulait devenir sculpteur sur bois. « J’y pensais gamin ». Mais pour ce mettre dans le bain, Francis Ferret est passé par le CAP de tourneur, marqueterie, sculpteur. De plus, à la maison, les tronçonneuses trônaient en bonne place. « Je les avais sous la main ».

A vingt-deux ans, il est un tout jeune artiste. Il fait encore ses gammes à la tronçonneuse qui sonnent justes et manie l’outil avec la dextérité d’un pianiste. Francis Ferret tronçonne en toute liberté. C’est un créateur.

Il réalise des pièces de toutes tailles et dans toutes les essences de bois, autant pour les particuliers, des entreprises que des magasins. « C’est pour apporter davantage de cachet à leur devanture ». Et original !

Francis Ferret habite à Marcilly-les-Buxy, il venait pour la première fois au Salon dans le pré. Il n’est pas passé inaperçu.

Jean Bernard

Retrouvez-le sur Facebook : Francis Ferret sculpteur créateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *