L’acte VII et le mystère des gilets jaunes du Magny

Ils se sont donné rendez-vous vendredi soir au centre nautique à Montceau-les-Mines. Les gilets jaunes du Magny avaient besoin de revoir leur copie, leur fonctionnement car depuis le 17 novembre dernier, date de l’acte I, il en est passé  du gilets jaunes sur la RCEA. De fil en aiguille, ils ont tissé des liens, consolider les coutures mais au fur et à mesure, des tensions ont provoqué des accrocs.

Pas d’assemblée générale cette fois-ci mais une réunion de travail avec des ateliers où chacun est libre de participer. Car depuis la dernière AG à la salle des fêtes du Magny, le 11 décembre, seul le pôle de l’organisation du camp a résisté aux tracasseries du mouvement populaire.  Les autres, les pôles actions, médias, sécurité, etc. ont volé en éclats.

Il était temps, alors que la popularité des gilets jaunes s’étiole peu à peu dans le coeur des Français, de remettre de l’ordre dans la boutique surtout à la veille de l’acte VII, ce samedi 29 décembre 2018.

Une centaine de gilets jaunes a donc planché. Nombreux furent ceux à réfléchir sur les actions à mener ou établir la liste des revendications.

Le résultat de ces ateliers ? Il fera l’objet d’un communiqué.

Ce samedi 29 décembre 2018, rendez-vous au Magny à partir de 8h. Au menu de la journée ? Mystère…

Par ailleurs, la Bouquinerie mouvement populaire, donne rendez-vous, toujours ce samedi à 15h au Bois du Verne, à la boutique pour échanger autour d’un café.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *