Journées du patrimoine – Montceau ouvre son coeur avec précaution

« Notre volonté a été de maintenir les journées du patrimoine avec les règles sanitaires à respecter. Il en sera de même pour le festival Tango Swing et Bretelles » annonçait Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau-les-Mines.

Alors que le département de Saône-et-Loire va être classé rouge à partir de lundi en raison de l’augmentation rapide du taux d’incidence (nombre de cas positifs pour 100 000 habitants) observée ces derniers jours ainsi que par la hausse rapide du nombre des hospitalisations dans notre département, les journées du patrimoine vont-elles se mettre dans le rouge également avec une participation aléatoire du public ?

A vrai dire, à Montceau-les-Mines, tout le monde est déjà habitué à porter le masque dans les lieux publics, notamment le marché et chacun le portera à l’occasion de la visite des lieux s’inscrivant dans les journées du patrimoine.

Mais c’est surtout l’ambiance morose qui règne dans les rues et un moral pas nécessairement au beau fixe chez les habitants qui sont aujourd’hui le sujet de conservation, journées du patrimoine ou pas. Et la mise au « rouge » n’arrive sûrement pas au bon moment.

La covid est un ennemi invisible avec lequel il faudra néanmoins vivre. A-t-on le choix ?

J.B.

Le programme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *