Humeur : cramponnez-vous les jeunes, pour quand vous serez vieux

Une étude de la Drees (Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques) nous assène tout à trac que les personnes nées dans les années 50 ont encore espoir de profiter de leur retraite pendant 26 ans et 6 mois. Pour les générations suivantes cela risque de baisser.

Autre tendance étudiée, à partir de 2017, le taux de personnes prenant leur retraite à l’âge de 65 ans s’est mis à diminuer. Rappelons que dans les années 50 plus de 90% des générations ayant atteint 65 ans étaient à la retraite.

Le jeu des différentes lois sur les retraites amène à ce qu’en un peu plus de 8 ans on a assisté à une hausse de 1 an et 4 mois de l’âge moyen de départ à la retraite.

L’âge moyen atteignait, en 2016, 61 ans et 10 mois. Avec des différences : 62 ans et 1 mois pour les femmes et 61 ans et 6 mois pour les hommes.

En 2010 il y avait 64% de retraités de 60 ans pour seulement 30% 3 ans plus tard.

Donc pas d’affolement, vous allez partir, vous les jeunes, de plus en plus tard à la retraite, elle sera de moins en moins élevée, si vous n’êtes pas obligés de conserver un ou 2 jobs pour boucler vos fins de mois en dehors des restos du cœur, et vous vivrez moins vieux.

Elle n’est pas belle la vie ?

Toute ressemblance avec des faits réels est voulue…

Gilles DESNOIX

Un commentaire

  1. C’est pure réalité ! Les retraités d’aujourd’hui (ceux qui on commencé à travailler dans les années 70, date de la retraite complémentaire) sont les plus heureux de toute l’histoire humaine française.
    Dans 20 ans il ne restera plus rien de la retraite.
    La seule solution serait que les nouveaux retraités ne vivent pas trop longtemps, mais comme ont dit : ceux qui vivent heureux vivent longtemps !
    Unique solution : soyez prévoyants !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *