Hôpital – Le service cardiologie victime d’arythmie, c’est grave docteur ?

Si un médecin devait ausculter le patient « hôpital de Montceau » et palper le service cardiologie, il s’y reprendrait à deux fois et demanderait assurément des examens complémentaires. Tout y passerait, prise de sang, scanner, prélèvement des tissus, mis en bouillon de culture. Et au final, déclarer, « tout va bien, cette arythmie est d’ordre structurel ».

Rien de grave même si le CODEF montcellien (Collectif de défense des usagers des hôpitaux) et son président Michel Prieur, estiment que « le service cardiologie à l’hôpital de Montceau est en danger ».

Effectivement, les premiers symptômes laissent craindre le pire. Car il n’y a toujours pas de service cardiologie digne de ce nom malgré les belles promesses en septembre 2020. C’était même la bonne nouvelle du moment (Hôpital de Montceau – Enfin une bonne nouvelle en cardiologie – L’infoRmateur de Bourgogne).

Depuis, la covid est passé par-là. « Les choses avancent mais pas comme on voudrait » admet Jean-Michel Suignard, directeur délégué du CH. Elle avançaient plutôt bien puisque le 1er mars, « une note de service annonce l’ouverture de 4 lits en cardiologie avec une garde H24 » rappelle Michel Prieur. Et le 5 mars, l’ARS (agence régionale de santé), ordonne de bloquer 8 des 10 lits de soins pour les patients covid qui implique la fermeture des 4 lits en cardiologie ouverts 4 jours plus tôt. Une décision prise en raison de la situation sanitaire dans le pays. « Nous avons suivi les directives de l’ARS » précise le directeur délégué.

Le CODEF s’interroge sur le bien fondé de cette décision « sachant qu’à ce moment-là, il n’y a pas de patients covid » note le président. « L’hôpital de Chalon ne peut pas traiter toute la cardiologie du GHT (groupement hospitalier du territoire avec Autun, Montceau et Chalon) » reprend-t-il.

Ce projet de service cardiologie à Montceau est notamment l’oeuvre du docteur Tarek El Habach en concertation avec ses homologues chalonnais. Admettre à Galuzot un patient en unité de soins continus eut été une excellente idée, histoire de désengorger Chalon. A ne pas confondre avec des soins intensifs qui nécessitent par exemple une intubation, la réanimation. « Ici, à Montceau, ce n’est pas le cas » souligne Jean-Michel Suignard.

Des cardiologues étrangers qui doivent suivre

une procédure d’autorisation d’exercer

Tout était prêt avec en particulier une équipe de cardiologues que dirige El Habach. Et c’est sans doute sur ce point que la bât blesse. Les médecins sont étrangers. « Ils étaient cardiologues dans leurs pays mais en France, ils doivent suivre un cursus, le PAE (procédure d’autorisation d’exercer) avant d’être validés par le Conseil de l’ordre même si l’ARS, d’après leurs profils et leurs compétences, a donné son accord pour qu’ils travaillent en hôpital » explique le directeur.

En somme, tant que les cardiologues n’auront pas réussi leur PAE, ouvrir des lits y compris une garde H24, ne semble pas envisageable à Montceau et la covid n’arrange rien.

Ce que laissait entendre Christine Ungerer, directrice du GHT, lors d’une entrevue avec le CODEF: « Accueillir des patients à profil cardiaque dans des soins continus au CH de Montceau, ça demande à être préparé avec les équipes, les réanimateurs, les responsables d’instances de cardiologie, de voir si c’est compatible avec l’épidémie de covid, je le regrette, ça n’a pas été travaillé ».

« Ce que nous voulons, c’est sécuriser la prise en charge des patients cardiaques » assure Jean-Michel Suignard au téléphone hier. « Nous souhaitons davantage de concertation entre Chalon et Montceau. Nous nous donnons du temps pour finaliser ».

C’est justement le sentiment de Michel Prieur, « madame Ungerer fait tout pour différer le projet ».

En revanche, un hôpital de jour SSR cardio « devraient ouvrir en septembre 2021 au CH de Montceau » annonce le directeur. « Nous pourrons recevoir des patients à la journée pour la réadaptation cardiaque ».

Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point. Blaise Pascal aurait pu être médecin et philosophe.

Jean Bernard

15 commentaires

  1. Les inutiles incompétents sont de retour pour n’apporter que du discrédit.
    Colporter un si bas niveau d’information par des néophytes qui se targuent d’être les sachants de la tachycardie est d’un ridicule sans précédent.
    Les professionnels de santé du GHT sont capables de promouvoir leur savoir faire sans avoir besoin de ce Codef, totalement dépassé qui n’existe que par lui même.
    La population du bassin minier l’a bien compris et c’est l’essentiel, on l’a bien vu, il y avait personne à leur appel en Mars dernier.

  2. C est la « CHIANLIE »!!! un point c est tout…..la grande administration est LA !!!! Surtout prenez soin de votre cœur….

  3. et surtout qu’ils parlent francais, car pas facile pour un francais de ne rien comprendre à ce que un médecin

  4. je pense que les compétences des médecins étrangers doivent être vraiment vérifiées, cela évitera de se retrouver avec des faux médecins, comme il y a peu!!! donc pour la prudence et les contrôles suis ok

  5. Et les députés de Saone et Loire ils disent quoi ! Quel silence assourdissant comme d d’habitude !

  6. J ai appelé dernièrement le service de cardiologie pour avoir un rendez-vous j ai appelé deux fois la secrétaire devait me rappeler j attend toujours le coup de fil mon téléphone n es pourtant pas couper

  7. Que voulez vous qu ils fassent les députés ??? Ils ne peuvent que constater les dégâts comme toujours dans notre communauté urbaine…..ne pas l’oublier qu avant la construction de chalon sur saone et paray nous avions tous les atouts pour un grand hopital mais les deux collectivités socialo communistes LE CREUSOT ET MONTCEAU ont passé leur temps à l indefendable c est a dire garder chaque un pour soi son petit hopital……Merci MRS MATHUS ET BILLARDON et toute la clique de gauche pour votre vision ……..les vrais responsable c est eux et pas les députés actuels……Mrs Mathus et Billardon ont MEME eu le CULOT d organiser la pose d une première pierre à montchaninin Jeanne rose en sachant d avance qui il ne se mettrai jamais d accord sur le projet…….et leurs électeurs sont tombés dans le panneau……alors maintenant vous pourrez bien manifester , faire des articles …..etc le train de l ambition d une grande CCM avec des possibilités de soins de bon niveau est passé….c est manifestement trop tard…

    • La vraie responsabilité est mondiale et historique : l’idéologie de la rétractation des services publics sous couvert d’efficacité managériale.
      40 ans (depuis la grande trahison de 1983) que les hommes et femmes politiques ne seraient que les marionnettes (quand elles ne sont pas complices) des vrais décideurs : le monde de l’argent roi. De tout temps, il existe un rapport de force entre les grands argentiers, et c’est ainsi qu’un mouvement de balancier incessant s’observe des transferts de biens entre les uns et les autres.
      La Planète offre des matériaux, l’Humain les transforme pour en faire des outils, et un groupe d’humains se bat pour décider qui en profitera plus que d’autres….. et ainsi s’expliquent les déséquilibres, les conflits incessants des territoires et des clans, depuis les Assyriens en 10 000 avant J-C (depuis l’avènement de la ville, de l’organisation pyramidale et de l’agriculture), jusqu’à nos jours.
      Depuis lors, nous sommes littéralement dans l’incapacité de rééquilibrer les choses pour une vie paisible entre tous les humains…..
      Oui, je pense qu’il est en effet trop tard, car une autre constante s’observe aussi de tout temps : c’est à chaque fois qu’une tragédie gigantesque advient que l’Homme décide enfin de réagir, le célèbre « plus jamais ça ». Puis tout redevient comme avant, l’oubli fait son oeuvre…..jusqu’à la Tragédie suivante…..

  8. Pierre Antoine VINCI

    Je ne vois vraiment pas ce que les apparatchiks du CODEF ont à reprocher à l’hôpital montcellien !
    Cet établissement fonctionne exactement sur le modèle de la Russie des années cinquante !
    « Second degré » bien sûr ! … Quoique …
    Je précise pour un ami philosophe qui considère le « second degré » comme une source de malentendus , qu’il peut être aussi parfois révélateur de situations ubuesques flagrantes !

    • Sauf qu’il y a « second degré » et second degré….. Tout dépend en fait de quoi il est question.

      • Pierre Antoine VINCI

        Philo … comment vous dire … je suis « scotché » !
        La fulgurance de votre sentence , aussi « profonde » qu’inattendue me laisse tout « ébaubi » !!
        « Sauf qu’il y a « second degré » et second degré »
        Je conseille à tous les contributeurs et lecteurs de ce forum de noter votre « citation » sur un post-it et de la coller en bonne place sur leur frigo !
        La « chose philosophique » avance à grands pas !
        Merci Philo !

        • Que voulez-vous, la langue française possède des sens multiples, que Rabelais et Voltaire ont porté à des sommets. Je n’y suis pour rien, n’étant qu’un simple passeur. Et ma phrase en contenait deux, l’autre moitié après les points de suspensions apporte une précision qui découle de la première. En enlever ce bout retire le sens profond, c’est ainsi qu’on procède lorsque le cerveau ne veut regarder que ce qui l’arrange pour prouver un présupposé. Et c’est ainsi que les débats sont improductifs et surtout chronophages.
          Bon, on va arrêter là, toutes ces petites phrases me confortent dans mon observation du débat stérile et de la rancoeur tenace, en plus sur des sujets éloignés des faits principaux soulevés par les articles et leurs commentaires, dont je suppose finalement apporter des précisions justes sur le fond puisque mes arguments chiffrés et documentés ne sont pas contredits. Je vous déclare vainqueur par K.O d’usure sur le sujet des « hypocondriaques »…….

          • Pierre Antoine VINCI

            Bonsoir Philo
            Quelques lignes qui vous apporteront , je l’espère , des précisions utiles à la compréhension de ma présence sporadique sur ce forum et sur ce qui motive mon penchant à l’ironie ou au second degré !
            Pendant près de quarante années , à raison de 14 heures par jour , j’ai travaillé dans divers bureaux d’études internationaux avec souvent de très hautes responsabilités !
            (notamment à la mise au point des dernières générations de respirateurs artificiels d’une grande firme allemande … bref … )
            Je pourrais donc , sans aucunement avoir recours à « GOOGLE » ou « WIKI » pour paraitre « intelligent » , abreuver les lecteurs de théories mathématiques , d’hypothèses de physique ou de techniques d’ingénierie !
            Mais quel sens cela aurait-il ? Aucun !
            Je préfère employer le second degré , la raillerie ou encore l’ironie pour ne pas pleurer de désespoir face à l’inculture chronique et au darwinisme de comptoir (je pèse mes mots) d’une majorité de nos contemporains !
            En un siècle de découvertes époustouflantes , de progrès scientifiques et technologiques sans précédents , il est à mon humble avis très regrettable que l’humain , censé en profiter , n’ai pas fait progresser d’un iota , ni son intelligence ni son humanité !
            Bien au contraire même , puisqu’il a perdu 10 points de QI au cours de ces cinquante dernières années !
            Il n’est donc pas étonnant que les « réseaux sociaux » et autres « gourous médiatiques » y trouvent un substrat fertile !
            Ne voyez dans mes propos , aucune polémique ni jugement de valeurs , ils traduisent simplement l’affligeante réalité d’un constat attristé !
            Sans disserter davantage sur mes « états d’âme » , je pense que vous aurez compris que je suis un peu moins bête que je veux bien le laisser paraître !
            En vous souhaitant bonne continuation sur ce forum , je vous prie également d’accepter mes excuses au cas où mes propos parfois « acides » auraient heurté votre sensibilité !

  9. Merci Pierre Antoine Vinci pour ces précisions, nous voilà sur un point de convergence.
    Pour ma part, je préfère aller chercher sur la documentation scientifique, littéraire, historique et philosophique (en faisant confiance aux savants non corrompus que je détecte par ma formation en épistémologie, qui reste à parfaire du fait de ma jeunesse) pour continuer à lutter de cette manière pour s’approcher au plus près d’un monde où les humains s’entendront et vivront en bonne harmonie.
    Nous avions tout simplement le même but, le même constat mais pas la même méthode. J’accepte avec soulagement vos excuses. Désormais, je pourrai en tenir compte et saurai le pourquoi du comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *