•  

Montceau Triathlon – La dynamique du club se reconnaît à son engagement

Avec le confinement, le couvre feu, les mesures mises en place pour freiner le virus, pratiquer aujourd’hui un sport en club relève presque de l’exploit à moins d’être sportifs de haut niveau ou évoluer au niveau professionnel.

A Montceau-les-Mines, malgré les aléas dus au covid, Montceau Triathlon parvient à tirer son épingle du jeu. Certes, les compétitions sont à l’arrêt mais l’entrainement, lui, est toujours d’actualité et quand bien même nager est impossible _ piscine fermée _ il reste la course à pied et le vélo. « La natation, c’est ce qui manque le plus » avoue Christian Poutissou, le nouveau président depuis le 19 décembre dernier suite au départ d’Olivier Grivault.

C’est d’ailleurs à cette date que le club a tenu son assemblée générale en visio. Et bonne surprise, sur 129 licenciés, une quarantaine a suivi l’AG devant son écran. « Ce qui prouve la vitalité de Montceau Triathlon » savoure le président.

Il peut savourer. Evidemment, tout le monde a encore en mémoire les fantastiques championnats de France organisés en septembre dernier sur le site du Plessis avec la présence des têtes d’affiche tricolores _ les meilleurs mondiaux _  et l’image spectaculaire dégagée par les triathlètes. Depuis, Montceau Triathlon ne s’est pas endormi sur ses lauriers.

S’ouvrir aux collégiens et lycéens

Ainsi, outre le nouveau président, Loïc Mentré est devenu vice-président de la Fédération française, Emile Fichet est à la tête de la Fédération départementale, Sophie Rousseau, responsable de l’école de triathlon est à la Fédération régionale. Montceau tisse sa toile dans toutes instances. Voilà un club reconnu pour ses valeurs humaines et techniques.

Fort de ses 129 licenciés avec un fort contingent de jeunes et de moins jeunes, le club admet ses lacunes en cadets et juniors. « Nous menons une politique d’ouverture auprès des jeunes des collèges et du lycée » souligne Christian Poutissou.

Course à pied et vélo sont pour l’heure les deux mamelles du club avec les entraînements individuels ou le samedi matin aux Grands Parcs, une aire de jeu idéale. D’ailleurs pendant les vacances, le club ouvre ses portes aux enfants de 8 à 12 ans avec une séance les jeudis de 10h à 11h30 au Crapa. Au programme, VTT et course à pied.

Mais Montceau Triathlon a déjà les yeux rivés sur le samedi 26 juin 2021 et l’organisation de l’aquathlon, épreuve régionale avec titres  à la clé et la qualification aux France pour les jeunes. Ce sont environ 300 athlètes qui sont attendus en nage et course à pied sur cinq épreuves. Si la covid ne vient pas jouer l’oiseau de mauvais augure. Sachant qu’en octobre, le club compte bien relancer son raid et cross duathlon aux Grands Parcs.

Le monde d’après s’annonce d’ores et déjà palpitant.

Jean Bernard

 

Un commentaire

  1. bonjour, licencié à l’aquavelopode à Dole, notre piscine municipale est également fermée. Avec les beaux jours qui arrivent, on pourra bientôt s’entrainer en piscine privée avec la perche de nage https://www.tenrev.com/nage-statique . ça c’est la bonne nouvelle 🙂 Courage à toutes et tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *