Hôpital – Eclairage sur les urgences

L’héliport sera éclairé en 2018, les urgences demeurent en place et 6 M€ sont arrivés au centre hospitalier de Montceau.

La conférence de presse tenue par Christine Ungerer, directrice du groupement hospitalier de Saône-et-Loire Bresse-Morvan (GHT), la nouvelle appellation, outre une clarification de l’offre de soins (lire par ailleurs) ne pouvait pas ne pas évoquer les urgences. Elles furent même mises en « exergue » ce mercredi 13 juin 2018, d’après les dires de la directrice.

Les urgences à l’hôpital de Montceau sont encore un sujet qui fait débat depuis la fermeture de la chirurgie car nombreux sont ceux qui estiment que sans chirurgie, les urgences fermeront tôt ou tard.

Ce que réfutait Christine Ungerer. « Il existe un service des urgences à Montceau, médicales et chirurgicales qui impliquent les chirurgiens de Chalon et le transfert du patient ». Grâce à l’héliport et douze minutes de vol. Et bonne nouvelle _ enfin _ l’héliport sera équipé d’un éclairage cette année. « Nous lançons le marché » stipulait la directrice. Donc selon la gravité de la pathologie du patient, un premier diagnostic, voire une étude à distance, amèneront à un transfert par hélicoptère.

Plus de chirurgie mais des chirurgiens qui viennent consulter à Montceau et, qui, le cas échéant, apportent une aide précieuse au SMUR pour le diagnostic. « Il y a un chirurgien tous les jours » précisait Ungerer mais pas à toutes les heures. « Même la nuit, aucun chirurgien n’est de garde en Bourgogne, le poste a été supprimé, il est d’astreinte » soulignait le docteur Chalumeau, chirurgienne digestive à Chalon.

Donc plus de chirurgie et, en compensation, de l’argent avait promis Marie-Claude Jarrot, présidente du conseil de surveillance et maire de Montceau, et le député Raphaël Gauvain. Il était question de 13.6 M€ dans un premier temps, puis 10 M€, « nous avons reçu 6 M€ sur les 10 M€ pour cette année » indiquait la directrice du GHT. Dont 1 M€ pour les investissements dont l’éclairage de héliport.

Plus de chirurgie mais des actes légers sont toujours pratiqués à Montceau: l’endoscopie en gastroentérologie, la pose de pacemakers, les cardioversions et la pose de chambres pour la chimiothérapie.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Bravo à l’hypocrisie :

    Est ce qu’un hélico vole lors de vents violents ?
    lors d’orages violents ?
    sous de fortes précipitations ?

    Si un blessé n’est pas transportable, comment faites vous ?
    Vous venez de fermer la chirurgie et l’héliport n’est pas éclairé , comment faites vous en attendant les travaux ?
    Comment allez vous traiter le cas d’une opération très urgente et vitale ?
    Comment seront prises en charge les familles des victimes qui auront des difficultés pour se rendre au Creusot, Paray ou Chalon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *