Hôpital – Des dégâts colorectaux

Montceau, hôpital Jean Bouveri : Mars Bleu, détection du cancer du côlon.

Ce n’est pas la visite virtuelle que l’on souhaite effectuer en priorité, mais visiter un colon avec des lunettes de réalité augmentée se révèle intéressant.

C’est ce que propose, ce jeudi 29 mars, le Laboratoire Roche qui épaule le Pôle Santé et le centre hospitalier dans le cadre de Mars Bleu lors d’une animation de 10h à 16h30.
Comme chaque année, l’hôpital Jean Bouveri est à l’initiative et s’est assuré le partenariat du pôle prévention santé de la ville (jamais démenti) et du laboratoire Roche.

On y trouve un côlon gonflable plus vrai que nature, un casque de réalité virtuelle et un stand sur les céréales. La diététicienne Lucie Regnier a animé cet atelier le matin et entre midi et deux. Elle participe toujours à ce genre d’animation pour expliquer comment l’alimentation intervient dans la prévention diététique du cancer du côlon.

Le matin, le public a été assez nombreux, l’après-midi le flux reprend avec les horaires des visites.

Le cancer du côlon est un des fléaux pour la santé, mais dans 96% des cas les tests sont négatifs, et donc 4% seulement sont positifs. Et dans ces 4% seuls 8% se révèlent cancéreux…
Le dépistage est donc primordial. La moyenne de dépistage est de 32% en France (ce qui est peu) et de 44% en Saône-et-Loire, ce qui nous place dans le peloton de tête. Et il vaut mieux car les habitants de Saône-et-Loire ont un taux de prévalence plus important par sa consommation de viande rouge est très importante de l’avis des spécialistes.
A partir de 50 ans le dépistage s’effectue tous les deux ans. Les médecins généralistes délivrent les tests lorsqu’ils sont demandés par leurs clients.

Ce n’est pas la rate qui se dilate mais le côlon qui est trop long.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *