•  

Hommage à Samuel Paty – A Saint-Vallier, celui d’un professeur d’histoire-géographie comme lui

Le mot « Liberté » a résonné mercredi soir devant le collège Copernic à Saint-Vallier par la voix de Daniel Meunier quand il a repris le poème de Paul Eluard.

Mais cet hommage à Samuel Paty, tué d’un « acte inqualifiable » rappelait le maire, Alain Philibert qui attend des actes forts du gouvernement pour ne plus revivre une telle barbarie, a surtout été marqué par les paroles de Christophe Dumont, premier adjoint au maire et professeur d’histoire-géographie au lycée Léon Blum au Creusot, la même profession que Samuel Paty, assassiné « pour avoir préserver la laïcité » indiquait encore le maire.

Tuer Samuel Paty devant son collège à Conflans-Sainte-Honorine, « est un geste d’un autre temps, un geste qui démontre que les valeurs républicaines doivent être portées par chacun d’entre nous pour combattre cette obscurantisme », soulignait Christophe Dumont qui a eu besoin et sans doute faudra-t-il le répéter encore et encore que « dans l’éducation nationale, la République accueille tous les jeunes, qu’ils croient ou ne croient pas et qu’ils ont même le droit de blasphémer librement ».

Des paroles fortes d’un élu et d’un professeur de lycée à la population valloirienne venue se recueillir devant le collège Copernic, symbole de la laïcité et de liberté. « Car montrer les caricatures est un moyen à un professeur d’histoire et aux historiens de s’en emparer pour en faire la critique, c’est donner aux jeunes les codes de la liberté d’expression. Non, ce professeur n’a pas commis d’erreur en montrant ces caricatures. Il est essentiel d’affirmer les valeurs de l’enseignement de l’école et elles ne sont pas négociables ».

Ce mercredi à Saint-Vallier, « nous sommes tous Samuel Paty, je suis enseignant » concluait Christophe Dumont.

Jean Bernard

 

6 commentaires

  1. A quoi ça sert si c’est pour à la fin accueillir une école fondamentaliste sur Saint-Vallier

    • La seule explication serait que notre bon maire ait signé les autorisations sans savoir ce qu’il paraphait. Cela serait la démonstration du sérieux de sa gestion. IL y a d’ailleurs un grand silence à ce sujet tant de sa part que de son conseil municipal. Sont-ils gênés aux entournures ?

  2. Le problème de fond est surtout géo-politique et géo-stratégique et nous dépasse largement. Tout se joue à l’international en fonction des histoires coloniales et des échanges commerciaux. L’un des facteurs de tension avec le moyen-orient est le pétrole. Nous, les occidentaux, avons tellement besoin de cette énergie pour faire fonctionner notre économie, car sans cela, nous ne serions pas grand chose.
    Ce déséquilibre de base entre besoins et réserves entraîne une cascade de dominos dont nous voyons les uns après les autres tomber et nous entraîner année après année vers des tragédies terribles. Jusqu’à présent, l’occident tient par la supériorité, mais cette dernière se dégrade jour après jour.
    Tant que l’humanité entière n’aura pas trouvé le moyen pérenne et équitable d’équilibrer les échanges inter-territoriaux dans le respect des modes de vie de chacun, nous ne cesserons jamais de pleurer nos morts. (Explication n’est pas excuse).

  3. Ce qui se passe a l’auberge de la Saule est inadmissible et que le maire autorisé ça est une honte

  4. Le pire c’est de constater avec horreur combien les «islamo gauchiste » sont bouchés et bloqués imbécilement dans leur idéologie complètement mortifère, ne remettant rien en question malgré les meurtres, les attaques, les exigences. Il suffit d’entendre parler Clémentine Hautain qui se soulève contre toutes les barrières évoquées pour contrer l’islamisme et le communautarisme, elle est le symbole et la cause du pourquoi nous en sommes arrivé là. Ils en sont encore à croire que ces difficultés viennent d’un manque d’aides sociales distribuées auprès de cette communauté, entendu ce soir via une femme politique PS que le choc de son propos m’a fait oublier son nom ! Ils n’intègrent toujours pas qu’il s’agit là que de faits politiques religieux (…) Elisabeth Badinter qui est une grande dame ferme dans sa défense des droits de l’homme et surtout de la femme avait déjà dans les années 80 vivement alerté contre les problèmes que nous rencontrons aujourd’hui. Aujourd’hui espérons que ces gens de gauche seront contrés fortement et que les actions seront menées. Marre du schéma : Émotion, agitation, aucunes actions !

  5. si j'étais islamique j'aurais très peur

    oui, en revenant de la mosquée du bois du verne, j’aurais trop peur d’éclater de rire en public face à une telle « mobilisation » en réaction à l’islam conquérant en allant fêter dignement cela à l’auberge de la saule.
    et si je voyais les mêmes personnes qu’aux manifs traoré et de soutien aux immigrés clandestins une chose est sûre, je ne pourrais pas me retenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *