•  

Gymnastique – Le groupe France sans le Montcellien Kévin Carvalho

Il est assis dans les tribunes du gymnase Jean Bouveri. Il est en civil alors que ses camarades du collectif France évoluent aux agrès ce mardi après-midi dans le cadre du rassemblement des meilleurs gymnastes dans la perspective des championnats d’Europe en décembre en Turquie.

Kévin Carvalho assiste tranquillement aux évolutions. Sans états d’âme. Le Montcellien a manqué les championnats du monde à Stuttgart  en octobre 2019 à cause d’une blessure au genou, un sale blessure qui l’a tenu éloigné des agrès pratiquement onze mois.

Il manquera aussi les championnats d’Europe, « mais je le savais, je ne suis pas encore tout à fait prêt pour évoluer à tous les agrès. Je n’ai pas encore complètement repris le sol mais je suis dans une bonne dynamique » explique-t-il.

Depuis cet été, il multiplie les séances au complexe Jean Bouveri. « En ce moment, je m’entraîne tous les jours, c’est du 30 heures par semaine » ajoute-t-il.

Presque suffisant pour faire sa rentrée officielle avec Montceau Gym en TOP 12 le 31 octobre dernier mais la covid est encore passée par-là. « Pour le match contre Vélizy, il était prévu que je fasse les barres parallèles et les anneaux mais pas le sol ». En principe, la rencontre doit se tenir en janvier prochain. « Au moins je peux en profiter pour observer un des éléments de Vélizy, Killian Mermet. C’est toujours bien de suivre ses concurrents ».

L’équipe de France, forcément, Kévin Carvalho y pense très fort, « mais je n’étais pas assez prêt pour présenter quelque chose de bien » devant Laurent Barbieri, le directeur du haut niveau. Une consolation tout de même, « les championnats d’Europe ne sont pas qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021 » dit-il.

Kévin Carvalho de retour chez les Bleus, c’est pour bientôt.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *