Grève dans les écoles – Rassemblement à Montceau devant la mairie

Stop aux protocoles inapplicables !
Oui à la protection des personnels et au
recrutement massif d’enseignants titulaires !
Toutes et tous en grève jeudi 13 janvier !

On prévoit 75% de grévistes dans les écoles ce jeudi 13 janvier 2022.

Protocoles sanitaires intenables, ordres et contre-ordres incessants, manque de remplaçants, absence de protections efficaces, désorganisation permanente, dégradation des conditions de travail, mépris du ministre… tous les personnels de l’éducation nationale qui portent l’école à bout de bras, n’en peuvent plus ! La coupe est pleine !
Face à cette situation intenable dans les écoles et les établissements, les organisations syndicales CGT Educ’Action, SNUDI-FO, SN-FO-LC, SNUipp-FSU, SNES-FSU, SUD Education, SE-UNSA, SGEN-CFDT appellent tous les personnels à la grève jeudi 13 janvier pour exiger :
Dans le cadre de la gestion de la crise :
– aucune fermeture de classe lors des prochains CTSD, la dotation supplémentaire en postes de titulaires au plus vite via un collectif budgétaire pour permettre la baisse des effectifs par classe et le remplacement,
– le recrutement immédiat de tous les candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires et le réabondement de celles-ci, la stagiarisation ou la titularisation de tous les contractuels qui le souhaitent (non au recours à des retraités !),
– le recrutement d’infirmières scolaires, de médecins scolaires et de médecins de prévention à hauteur des besoins et la réintégration de tous les personnels suspendus,
– de véritables mesures de protections comme des masques chirurgicaux ou FFP2 pour ceux qui le souhaitent, des auto-tests, des salles de classe et de restauration équipées en capteur de CO2 et de purificateurs d’air lorsque c’est nécessaire en lieu et place de protocoles inapplicables,
– des consignes discutées et adaptées à la réalité, communiquées clairement et directement aux collègues avec des délais de mise en place réalistes,
– la gestion des tâches supplémentaires dues à la crise sanitaire par les IEN et pas par les directeurs d’écoles,
– l’arrêt de toutes pressions vis-à-vis des personnels pour les contraindre à effectuer du télé-enseignement non réglementaire.
Et aussi :
– le dégel du point d’indice et le rattrapage immédiatement du pouvoir d’achat perdu depuis 20 ans,
– un vrai salaire et un vrai statut pour les AESH ainsi que l’abandon de la mutualisation.
Et au-delà de toutes ces revendications, la fin du mépris du ministre et la reconnaissance de nos métiers.
Les organisations syndicales invitent les personnels à se réunir en AG partout ou cela est possible. Elles les invitent également à discuter de la suite de la mobilisation, de nos conditions de travail et de nos salaires.
Des AG sont d’ores et déjà prévues à :
– Montceau-les-Mines, place de l’Hôtel de Ville à 10H
– Mâcon à la maison des syndicats à 10H
– Chalon-sur-Saône à la maison des syndicats à 10H
Un rassemblement devant la DSDEN à Mâcon aura lieu à 15H et une demande d’audience a été déposée par une délégation d’enseignants et de parents auprès de l’IA-DASEN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.