Gilets jaunes – Le grand nettoyage au Magny en présence du sous-préfet

Après l’intervention dans le calme ce mardi matin d’un escadron de gendarmerie de Versailles pour rétablir la circulation sur la RCEA à l’échangeur du Magny et la dispersion des gilets jaunes, c’est le camp, point de ralliement qui fait l’objet en ce moment d’un grand nettoyage.

Des gilets jaunes étaient de retour sur le site sans occasionner le moindre tracas mais par précaution et afin que le déblaiement puisse avoir lieu en toute sécurité, des renforts de police sont arrivés du Creusot.

Le « grand » nettoyage est assuré par la DIR (direction interdépartementale des routes) sous les yeux des policiers, des gilets jaunes et du sous-préfet d’Autun, Eric Boucourt, venu observer que les ordres du préfet, Jérôme Gutton, sont appliqués. « Je viens m’assurer que la situation revient à la normale ».

Les gilets jaunes observent la scène sans broncher mais n’en pensent pas moins. Dès demain, ils comptent bien refaire surface, le gilet jaune veut renaît de ses cendres.

Jean Bernard

4 commentaires

  1. j’espère que la note vat être envoyé aux personnes qui ont lancé se fameux appel , ils on voulu foutre le bordel alors maintenant qu’ils paient . se n’est pas aux contribuables de payer de continuer à donner à leur sponsor car qui est derrière tout ça ?

  2. c’est marrant que l’ont attaque ceux qui essaient de vous défendre, quand c’est les gens du voyage qui occupent illégalement des espaces publics ou privé en usurpant eau et electricité, personne râle, pas de préfets avec ses CRS, pas de police pour faire appliquer la loi!!! pauvre France, !!

  3. bien expliqué , je suis tout à fait d’accord avec vous Toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *