Gilets jaunes – D’abord Macron, ensuite Jarrot

Chargé, l’ordre du jour de l’assemblée générale des gilets jaunes du Magny ce mercredi soir l’a été. Entre l’épreuve de rattrapage du président de la République à partir de 18h et la réponse de madame le maire de Montceau-les-Mines dans la foulée à 20h30 quant à l’éventuelle possibilité d’organiser l’assemblée des assemblées des gilets jaunes à l’Embarcadère ou tout autre lieu de la ville, cette journée du jeudi 25 avril 2019 réserve son lot de surprises, bonnes ou mauvaises.

En tout état de cause, les gilets jaunes du Magny vont avoir du pain sur la planche dans les jours, les semaines et les mois qui viennent. Beaucoup de travail en perspective alors que le mouvement semble en manque d’activité depuis un certain temps au moins localement.

Que va dire Marie-Claude Jarrot ?

Cette assemblée générale a été l’occasion de faire le point donc sur l’intervention d’Emmanuel Macron ce soir retransmise au camp du Magny où la réaction des gilets jaunes sera étudiée au microscope et les propositions du président diversement commentées.

A peine auront-ils eu le temps d’apprécier ou non ce grand moment de télévision, qu’une délégation se rendra en mairie pour entendre cette foi-ci Marie-Claude Jarrot. Les gilets jaunes pourront-ils organiser fin juin début juillet à Montceau, l’assemblée des assemblées avec un bon millier de participants et les accueillir, entre autres, à l’Embarcadère pendant au moins deux jours pour des séances de travail ?

Marie-Claude Jarrot en plein dilemme, avions-vous titré au lendemain de la première rencontre le 18 avril dernier. Surtout que dans la population, il est fait un amalgame avec les actions des GJ à Paris, Bordeaux, Toulouse… et les affrontements et la casse s’y afférents. Et si Montceau, à l’occasion de l’assemblée des assemblées devenait le théâtre de tels agissements ?

« C’est hors de question » assuraient les gilets jaunes. « Il ne s’agit que des réunions de travail ».

Un retour aux premières amours

Recevoir l’AA avec ou sans la bénédiction de Marie-Claude Jarrot, nécessite un important travail en amont. D’où la mise en place dès hier soir de groupes qui vont devoir plancher sur la logistique (nourriture, hébergement), l’accueil et la sécurité, la communication.

Quant au budget, à Commercy _ première AA _ et à Saint-Nazaire _ la deuxième _, il a été respectivement de 2000 € et 7000 €. Une cagnotte sera mise en ligne. Toutes les idées sont bonnes à prendre pour récolter des fonds.

D’ici là, ce samedi 27 avril, les gilets jaunes se lanceront à l’ascension de la roche de Solutré. Tout un symbole.

Le 1er mai, fête du muguet et du travail ou encore le temps des unions selon le calendrier celte, au Magny on veut revenir aux premières amours du 17 novembre 2018 et organiser un rassemblement sur le lieu de l’ancien camp à partir de 14h. « Un rassemblement convivial pour retrouver le parfum des premiers jours avec café et crêpes sans blocage de la RCEA » précisent les GJ.

Voyons déjà les effets de ce jeudi.

Jean Bernard

14 commentaires

  1. Bonjour,
    De toute façon quoique déclare Notre Président ça n’ira jamais. Il faut quand mème que les gilets jaunes comprennent une bonne fois que le gouvernement n’a pas les moyens économique de régler 40 années d’erreurs. Quand à faire l amalgame avec Paris, oui il est fait obligatoirement car ce mouvement est national et aussi illégal dans son mode de fonctionnement autant ici qu’a Paris.
    J’espère que Mme Jarrot refusera votre assemblée.
    Au fait Mr Drouet votre mentor viendra avec vous à Solutrė?
    Courageux le personnage, il vous a bien manipulė.
    Lol.

  2. Bonjour ,

    Jacques71 qui a t’il de illégales tout les rassemblement qui on u mieux au mouvement national on été pour beaucoup déclarés est on été accepter .

    Après Madame Jarrot peu très bien aussi accepter cette assemblée sous certaine condition . Ques ferez vous les anti-GJ si elle accepte cette assemblée vous allez manifesté devant la mairie pour montré votre mécontentement ? Lol

    • pour louis les personnes qui ne veulent pas de cette assemblée auront l’occasion de manifester l’an prochain lors des municipales çà sera leur droit à eux aussi

  3. Bravo Jacques mais sont ils aptes à comprendre cela……j’en doute fort…..et ils se considèrent trop bien chez eux au Magny!!!!

    • Moi ce que je voit depuis un moment c’est que des qu’il y a occasion de tacler du GJ vous êtes les premier mais laisser les donc tranquille .

      C’est pas épicurien qu’il faut vous appeler mais râleur sa vous colle mieux à la peau.

      Allez a+ râleur !

  4. assemblée des gilets jaunes à montceau ,? et puis quoi encore ? qui va payer la location de la salle ? et tout ce qui suis le nettoyage de la ville car on voit ce que ressemble un centre ville après le passage de ses gens ( tout est cassé, les commerçants devront fermer les magasins et pourquoi à l’embarcadère ,? Mmes mes les gilets jaune vous avez un terrain à disposition alors louez un chapiteau et installé le sur place et pour ce qui est de Mme jarrot elle va jouer sa prochaine élection municipale et il ne faut pas oublié que la majeur partie Des tu du magny n’habitent pas à montceau alors pourquoi ne vont ils pas dans une commune autre du bassin minier le responsable va certainement trouver un champ pas loin de chez lui mais peut que les autres communes ne veulent pas d’eux et pourquoi ne pas demander à la ccm a la zone du poney il y a de la place oui mais ….

  5. ouh làlà ! je crois que personne n’a rien compris.
    Chacun des GJ essaie de dégager le plus de temps possible pour « travailler » à la défense des droits de chacun. Ce n’est pas de la rigolade, ils réfléchissent vraiment à des solutions, étudient toutes les propositions « étranges » que le gouvernement imagine.

    Trouvez-vous normal que les dirigeants vendent ce qui rapporte ? Pourquoi vendre la Française des Jeux ou les aéroports ? (si certains veulent les acheter c’est surement que c’est rentable…).
    Pour avoir des finances saines et financer ce dont on a besoin, en entreprise comme en « bon père de famille », on garde ce qui rapporte (ou ce qui ne coute rien), non ?

    N’avez-vous pas remarqué que nous manquons de personnel dans les hôpitaux, dans les écoles, certains instituteurs n’ont même pas de salle de classe ! (exemple à Oullins 69 – je tairai le nom de l’école), je pourrais ajouter tous les services que l’on appelait publics (avez-vous vu dans quels locaux travaillent les policiers ?)
    Trouvez-vous cela normal ?

    Les GJ œuvrent tous ensembles pour rétablir ce à quoi à droit chaque citoyen et ce pourquoi nos grands parents se sont battus. Je dis bien TOUS ENSEMBLES, ce qui veut bien dire une très grande majorité de citoyens conscients des injustices, c’est à dire ceux qui réfléchissent un peu.

  6. Réunion de quoi ? De travail ! Mdr.

  7. à Jacques71 et à Epicurien pour faire suite à Louis,
    Les « anti-GJ » ne savent pas vraiment pourquoi ils se sentent « anti », je pense qu’ils ne veulent seulement « pas de vagues ». Ils savent bien que rien ne va plus mais ils sont un peu seuls, chacun dans leur coin. Ils ne manifesteront pas.

  8. Bonsoir
    Décidement les roles sont inversés et les Gj sont des victimes, vous êtes combien 10, 20, allez 50000 personnes au maximum, vous ne reprėsentez personnes.
    Je suis fils de Mineur, un ouvrier qui a travaillé toute sa vie au fond.
    Il nous a surtout appris le respect et qu’en travaillant on pouvait obtenir des choses.
    C’est ce qui est arrivé et quand je vois les personnes au Gilets jaunes, ils feraient mieux de donner une autre image à leurs enfants et comprendre quand respectant notre société, ses lois et en ayant le sens de l’effort on peut tout a fait s’en sortir et vivre dans notre beau pays.
    En tous cas le travail avant tout vous n’en parlez pas souvent, voir jamais.
    Belle image que vous donnez, et en plus vous n’avez plus la luciditė de faire comme les vrais gilets jaunes du départ, partir la tête haute avant de perdre le peu de soutient que vous avez.

  9. Bonsoir à tous, bonsoir Jacques
    Mon père était mineur, il a même terminé sa carrière à Darcy, proche de l’échangeur du Magny ; mes 2 grands pères étaient aussi mineurs ! moi, j’ai exercé mon métier pendant 38 ans et je vois bien qu’il y a trop d’inégalités, on demande aux travailleurs à travailler toujours plus pour un salaire qui ne suffit pas à nourrir toute une famille ! est-ce que c’est anormal de demander moins d’inégalités salariales ? Est-ce normal que des personnes aient moins de 1000 € pour vivre ? Est-ce normal que des personnes, au XXI ème siècle, meurent de froid dans la rue, en France ?
    Si j’ai manifesté de nombreuses fois, ce n’est pas pour moi, c’est pour mes enfants, mes petits enfants, pour les personnes que je connais et qui sont dans le besoin, c’est pour tous les inconnus dans la misère alors qu’il y a tant de richesses dans notre beau pays !
    Alors, en ayant entendu les paroles de notre président, je vais remettre mon gilet jaune et j’irai encore montré mon indignation, et je continuerai encore et encore même si je dois rester le dernier, car je ne pourrai pas me regarder dans la glace en sachant qu’il y a tant de malheureux sur Terre !
    Surtout, Jacques, ne faites rien, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, continuez à cultiver votre jardin son vous préoccuper des autres ; sur ce, dormez bien !

    • Lili, le monde a beacou changé en 40 ans. Il n’est plus possible, depuis les années 90 de faire 40 ans le même métier, ou tout au moins au même niveau de valeur ajouté. Toute la vie, il faut apprendre, dès l’école, se former, développer ses compétences ou en acquérir de nouvelles pour évoluer vers des métiers qui rapportent plus et abandonner ceux qui ne produisent peu de valeur ajouté ou sont moins chers à l’étranger. Il faut aussi déménager pour aller vers les régions ou il y a des travails qui paient plus.
      Facile à dire,me direz vous. Oui, c’est vrai. Mais l’école est gratuite, il existe énormement de formations professionelles etc … Certes, c’est un peu le foutoir, mais si vous en faites rien, cela ne tombera pas du ciel.
      Il y a 40 ans, beaucoups de personnes autours de moi faisaient des cours du soir, passaient des diplômes, devenaient chef d’équipe, contremaitre, certains même cadres, ou tout simplement changeaient de métier pour gagner plus. Aujourd’hui, je ne vois que des gens se plaindre. Par contre, je constate que les plus jeunes, ceux qui sortent de l’école en ce moment, sont de nouveau dans cette approche du toujours apprendre, et n’hésitent pas à faire des stages, de l’interim dans des entreprises differentes, pour se faire de l’experience et étoffer leurs CV.
      Avec la concurence des pays emergents, c’est la seules solution pour s’en sortir. Et cette solution ne vient de personne d’autre que soit même. Macrone et Mélenchon n’y peuvent rien.

  10. Bonsoir lili,
    Alors expliquez moi pourquoi les 1,7 millions de personnes au Rsa et les 2,9 millions de personnes au chomage ne sont pas dans la rue avec vous, tout simplement parce qu’il y a encore des gens qui croient en la démocratie. Il n’est pas normal que 50000 personnes bloquent l’économie d’un pays et demande a un gouvernement de régler en 5 ans 40 ans d’injustices sociales. Il ne peut pas, il faudra des années pour y arriver et l’attitude des gilets jaunes empèche des milliers de commercants de travailler les samedi et les ruine.
    Il faut savoir parfois laisser les émotions de côté et voir les réalités économiques.
    Et non tout ne va pas dans le meilleurs des mondes mais à force de cultiver le négatf on ne se rend mème plus compte de ce qui va bien en france.
    Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas besoin de me montrer devant les photographes pour me préoccuper des autres, je le fais naturellement depuis des années dans le monde associatif et pas par opportunisme comme beaucoup de gilets jaunes qui ce sont réveillés d’un seul coup en novembre en disant:
    « A ça alors il y a de la misère dans notre pays » alors que c’est le cas depuis très très longtemps.
    Donc pour faire changer les choses exprimons nous au moment des élections sans bloquer stupidement un pays.

    • Delamisère, il ne faut pas exagérer. Sillonez le monde, et la, vous verrez ce qu’est la misère … Lorsque vous verrez de vos yeux, des enfants avec le gros ventre, souffrant de malnutrition, avec leurs corps déformés, vous pourrez parler de misère …… Je les ai cotoyé ces enfants, ces images sont gravées à jamais dans ma mémoire ….. et ils n’avaient pas de gilet jaune ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *