Génelard – La commune se dote d’une brigade de proximité, très drôle

Le maire de Génelard est rassuré, il dispose depuis vendredi soir d’une nouvelle brigade de proximité composée de six sapeurs-pompiers qui a brillamment réussi son examen en présence de trois vrais professionnels de la forfanterie, les Sapeurs Sanglés, l’élite des pompiers.

Vendredi soir, au bassin de Génelard, a été déclenché le plan vigipompier dans le but de former des pompiers volontaires qui accessoirement pourront aussi se rendre à la chorale des soldats du feu, le lundi à 18h18.

Dans un premier temps, il n’a été simple malgré le fort contingent de « Génelardois et Génelardoises » massé au bord du bassin, de trouver « six échantillons représentatifs de la population. Ils doivent être sportifs, disponible 24h/24 et modestes » prévient le chef formateur dont c’est la première mission sur le terrain. Un gage de sécurité pour les nouvelles recrues.

« Vous êtes une belle brochette de casquettes rouges mais pas de sapeurs » annonce-t-il. La formation est rapide et efficace au pied de la grande échelle. Une des règles à respecter impérativement, c’est l’exactitude. « Un pompier en retard est une victime dans le corbillard ».

Les six nouvelle recrues ont parfaitement assimilé les exercices avec brio même devant la témérité extrême du trio de sapeurs sanglés prêt à prendre tous les risques et démontrer ainsi leur totale implication à sauver des vies et préserver les biens.

Voici donc Génelard dotée de sa brigade de proximité. Un exemple à suivre.

« Pardon, vous dîtes que c’était un spectacle ». Voilà pourquoi on a tant rigolé. C’était dans le cadre du festival Le Gén’Heureux. Tout s’explique !

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.