•  

Génelard – Il a flotté comme un air de piano

Il jouait du piano debout, chantait France Gall. Eh bien Cécile Wauters joue du piano les pieds dans l’eau sur son demi-queue qui flotte miraculeusement.

Non, le très grand nombre de spectateurs présents au bassin de Génelard n’a pas eu la berlue après un après-midi au soleil.

Quel étonnant équipage que celui composé par Cécile Wauters, la capitaine et Evelyne Zou, le moussaillon.

La première interprète du Ravel, Chopin, Debussy et son « Clair de lune » ou encore Le lac des cygnes de Tchaïkovski avec une ballerine tombée du ciel, alors que la seconde, sans avoir véritablement le pied marin imagine avec deux doigts ce qui plus tard deviendra « gymnopedie numéro 1 » d’Erik Satie. Merci à Evelyne sans qui Satie n’aurait jamais existé.

« Le piano sur le lac » offrait un début de soirée reposant comme à l’époque où Mozart, Chopin, sortaient avec leur piano et jouaient dans les jardins.

Sur les eaux calmes du canal du Centre, l’étrange embarcation a plongé les « Génelardons » dans une béatitude propice à la rêverie. Manquait à l’appel « Rêve d’amour » de Franz Listz et Génelard montait au septième ciel.

Alors le moussaillon prit les commandes. Evelyne à la barre, c’est le France qui fonce à toute vapeur et une chanteuse « pa-parfaite » qui entonne sur le pont des chansons françaises.

La nuit tombe sur le bassin. L’heure d’éteindre le son et la lumière approche lentement alors que la lune monte. Une sirène apparaît.

Quel beau rêve.

Génelard est vraiment déconfiner.

Jean Bernard

2 commentaires

  1. Ah!! Oui! Quelle charmante soirée, grâce à Cécile et Evelyne, artistes aquatiques…Elles ont conçu un spectacle original, offrant la musique classique à portée de tous, distrayant à la fois les petits et les grands, n’hésitant pas au final à terminer dans l’eau…Non le radeau musical n’avait pas chaviré et la performance musicale de la sirène demandait aussi bien cordes vocales et biceps, force physique et adresse …merci à elles, merci au service culture de Génelard d’avoir trouvé cette pépite!!!
    Quel bien être après le confinement !!!…. Le bien être des oreilles a dissipé le mal être du masque obligatoire….
    Et merci à l’informateur d’avoir multiplié les points de vue…

  2. Superbe prestation.
    Bravo à ces talentueuses artistes et vive le piano aqueux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *