Géant Casino – Le compte n’y est pas pour les GJ

Par quel savant miracle un article placé en rayon à Géant Casino à Montceau-les-Mines à un prix donné, augmente-t-il quand il arrive en caisse ?

Cette découverte qui ne semble pas être une surprise pour nombre d’entre vous est toutefois d’une envergure peu commune. Effectivement, il arrive que le prix affiché ne corresponde pas au prix de la facture. L’erreur est humaine et le consommateur est en droit de demander la différence surtout quand il s’estime lésé.

Les gilets jaunes en font fait l’amère constat ce jeudi 3 janvier après-midi dans les rayons de Géant Casino. Pas une erreur, ni deux, ni trois, ni quatre, ni… mais sur environ 80% des 150 produits proposés dans les rayons. C’est tout de même beaucoup, beaucoup trop.

La direction de Géant Casino de Montceau n’a pas souhaité répondre et nous a renvoyé à l’attachée de presse de l’enseigne à Paris. Enfin nous allions savoir le pourquoi du comment. Pas du tout. « Nous effectuons des relevés de prix tous les jours dans tous les magasins. Il se peut que des articles échappent à la vigilance. Nous allons continuer les contrôles et redoubler de vigilance » a-t-elle répondu.

Le mystère demeure entier.

Les gilets jaunes vont donc constituer un dossier qu’ils vont remettre à un avocat. Voilà un sujet qui devrait au moins alerter la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Jean Bernard

10 commentaires

  1. Si ce chiffre de 80% est avéré et reproduit dans le temps (on peut imaginer un improbable et momentané dysfonctionnement auquel je ne crois pas), il indique que, soit le personnel de Casino est incompétent, ce qui est peu probable, soit un énorme problème d’organisation ou de moyens de l’entreprise perturbe le travail de ces employés, soit l’entreprise fraude délibérément.
    Dans tous les cas, les dirigeants de l’entreprise sont responsables, soit au niveau local, soit au niveau national.
    Affaire à suivre.
    .
    La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) est une autorité de contrôle. Par conséquent, même si les consommateurs peuvent être des lanceurs d’alerte, c’est à elle de veiller au respect de la réglementation, en l’occurrence de la concordance des prix affichés et des prix appliqués. Combien de contrôle sont effectués par cette autorité de contrôle ?
    Mais la DGCCRF est une administration relevant du ministère de l’économie, donc du gouvernement. Dès lors, une question est posée : cette administration et ce ministère sont-il aveugles, incompétents, laxistes ? Manquent-t-il de moyens ou ont-ils des consignes pour ne pas trop en faire ?
    La même question peut-être posée à propos de la fraude fiscale.
    Par exemple, comment et pourquoi dans notre département, un député a pu s’exonérer de déclarer ses revenus pendant des années sans être inquiété jusqu’à ce qu’il soit nommé ministre ? Pourquoi le centre des finances publiques dont dépendait ce délinquant n’a pas réagi. J’estime que tous les français sont en droit de poser ces questions et d’obtenir des réponses.
    .
    On peut étendre ce genre de question au ministère de l’intérieur lorsque des centaines de voitures sont brûlées en toute impunité un peu partout en France lors de la nuit de la Saint-Sylvestre et à d’autres occasions, lorsque des caïds font régner leur loi dans leur quartier où le trafic de stupéfiants et autres délits sont leur principale source de revenus… et que des citoyens portant des gilets jaunes qui ne font que manifester pour plus de justice sociale sont victimes de balles de défense, de grenades lacrymogènes, sont placés en garde à vue, jugés, condamnés…

    Plusieurs questions sont posées dans ce message. Les donneurs de leçons seraient bien inspirés de nous apporter des réponses.

    LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ ?

  2. Tout a fait d’accord avec vous j ai vaiqut la même deaventure dans de grandes Casino de ma région Decazeville et Rodez dans l’ Aveyron 12 a Decazeville sur de articles 10euro de différence et a Rodez 18euro sur trois article touujours en plus par rapports aux prix affichés je pense que les autorités ne bouge pas car il sont au courant car on peut déposer des main courante a quondition de trouver un policier ou gendarme qui ne vous décourage pas cela est trop dur pour eux il préfère placer des radar si rien aboutit s est que le état encourage ses pratiques car s est bien pour la TVA continuer votre combat pour le pouvoir de achat car si on les laisse faire tous ses commerçants et leur marge faramineuse avec un SMIC on ne pourra même nourrir non enfants mon père avec un SMIC il a élever 3enfant et construit une maison moi avec un SMIC et 1 enfant on ne veut pas me prêter pour un trois pièces Macron ne comprends rien il faut qui bosse un moi dans le transport ou massonerie là où l es travailleur détachées on tout foutut en l’ air continuons le comba

  3. Vous aurez tous compris que faute d’être un bon écrivain marcuse est un parfait agitateur professionnel.
    5 articles de Jean Bernard 8 proses politiques de cet individu qui semble avoir beaucoup de temps pour écrire et manifester.
    Comme une majorité de ceux qui l’accompagnent qui doivent luter pour faire augmenter leurs RSA.
    Vous êtes tout compte fait pathétiques.

    • Bonsoir Robert, puis-je me permettre de vous demander quel travail vous faites ?

    • Robert, sachez que je suis retraité et que j’ai donc effectivement beaucoup de temps pour écrire et manifester et faire bien d’autres choses.
      Mais en quoi ma situation personnelle a quelque chose à voir avec ce sujet ?

      Il va aussi falloir m’expliquer en quoi mes commentaires font de moi un agitateur professionnel. Il me semble écrire ce que beaucoup pensent sans le dire. Si mes écrits n’étaient pas pertinents, ou déplacés, ils seraient censurés.

    • Je n’ai pas le RSA, mais je lutte quand même. Étonnant, non ?
      Marcuse ne me semble pas être un agitateur, mais plutôt un homme éclairé, ainsi que Jalbert.
      Mais peut-être n’avez-vous pas besoin de faire des comptes serrés pour vous en sortir et, que par la même, vous ne remarquez pas qu’il vous manque un certain nombre d’euros après avoir fait vos courses ?
      De mon côté, je me demandais à chaque fois pourquoi ma note était si salée vu ce que j’avais dans mon panier, maintenant je comprends. Alors un grand merci au GJ pour cet éclairage !

  4. C’est une pratique systématique des entreprises de la grande distribution. Il y a une 20aine d’année quand les clients de mon employeur était Carrefour, Leclerc, Cora, Casino etc …le tau de mauvaise étiquettes était d’environ de 30%. C’était prévu dans le business plan. Les salarié n’ont aucun moyen de la savoir, car tout est informatisé, de la formation des prix, à l’étiquetage en passant par l’association du prix de l’article avec le code barre au niveau du système de caisse. Tout est géré de manière centralisé, via les systèmes informatiques.
    Il faut donc le savoir, et quasiment tout le monde le sait, que les prix à l’affichage sont très souvent bidon. D’ailleurs, pour savoir quel magasin est le moins cher, les clients ne regardent plus les étiquettes depuis très longtemps. Ils regardent leur note, tranquillement à la maison, bien au chaud. Et ils comparent les notes du Leclerc, du Casino et de l’Intermarché.
    Maintenant, si le 80% de fausses étiquettes est avéré, c’est très probablement le cas dans tous les magasins de toutes les enseignes, et la, on peut dire qu’en 20 ans, il y a eu inflation sur l’arnaque. Mais je n’ai plus de clients dans ce secteur, et je n’ai plus de contacts pour me le faire confirmer (à l’époque, ce n’était pas un sujet tabou et dans la relation professionnelle, tout le monde en parlait, et c’était su de tout le monde).

  5. A Thérèse. Oui j’ai une formation et une expérience professionnelle en entreprise de conducteur de machines à commandes numériques ( 21 ans).
    Mon entreprise ayant comme beaucoup mis la clé sous la porte je me suis reconverti dans une filière qui avait besoin de bras et surtout de personnes ayant envie de travailler.
    Aujourd’hui je suis Maçon et fier de travailler même si cela a été au début beaucoup plus dure.
    Voilà je ne suis pas un privilégié et je ne suis pas à plaindre non plus.
    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *