France insoumise – Un double message

Communiqué – France Insoumise : Grande campagne d’inscription sur les listes électorales et de vérifications des inscriptions sur ces listes.

Le Slogan est net et précis, il ne peut pas tromper sur ses buts :

« EN 2018, JE M’INSCRIS. EN 2019, JE VOTE POUR LE FAIRE PAYER ! Le 26 mai 2019, on votera pour les élections européennes. Macron méprise le peuple, mais le peuple peut lui faire payer sa politique. Votons pour le faire payer ! Votons France insoumise ! »

« Faire une campagne d’inscription sur les listes électorales, c’est donc donner la possibilité à chacun et à chacune de reconquérir sa voix politique, d’être à nouveau souverains, c’est-à-dire de pouvoir changer radicalement l’avenir du pays et donc sa propre vie ».

Si de simples citoyens se mobilisent, un service public, enfin c’est le titre qu’il ose encore porter, se fait payer pour aider les collectivités voulant optimiser ses listes en suivant les déménagements. La poste n’est plus dans la poste, pauvre de nous !

Ces jours-ci sur le bassin minier, dans chacune des communes et plus particulièrement aujourd’hui pour les plus importantes, les militants du groupe d’action de la France Insoumise a ou va vérifier dans les mairies si les dispositions du code électoral concernant les inscriptions sur les listes et la tenue de ces dernières sont respectées et appliquées.

Quelles sont les conditions pour voter aux élections européennes ?

Tout citoyen ou une citoyenne de l’Union européenne résidant sur le territoire national français peut participer aux élections municipales et aux élections européennes dans les mêmes conditions qu’un électeur ou une électrice français·e.

Afin d’exercer ce droit de vote, il ou elle doit être inscrit·e sur les listes électorales de sa commune avant le 31 mars 2019. (Les dossiers doivent être déposés en mairie 10 jours au moins avant cette date) et remplir les conditions d’âge et de capacité juridique. À noter qu’il est possible de s’inscrire sur les listes électorales par internet selon sa commune.

Les membres des groupes d’action disposent aussi d’un Kit d’inscription avec mandat à faire signer par le mandant et document de demande d’inscription pour toutes les personnes ne pouvant se déplacer et n’étant pas inscrite sur les listes électorales.

Les jeunes à leur majorité sont inscrits d’office dans leur commune. Ça c’est la théorie, la pratique, ce que les militants France Insoumise veulent vérifier, est toute autre.

Le texte précise que « Chaque Français qui devient majeur est inscrit automatiquement sur les listes électorales, à condition d’avoir effectué les démarches de recensement citoyen au moment de ses 16 ans. La mairie informe par courrier le nouvel électeur de son inscription, sans qu’il n’ait de démarche à effectuer. Si toutefois l’inscription n’a pas pu avoir lieu (recensement tardif, déménagement après le recensement, …), il est possible de régulariser la situation auprès de la mairie ou du tribunal d’instance. »

Donc il existe malgré tout des jeunes qui peuvent passer au travers des mailles du dispositif d’inscription d’office.

De plus un certain nombre de personnes peuvent ne pas être inscrits sur les listes électorales :

  • Les jeunes ayant déménagé entre leurs 16 et leurs 18 ans, 15% des nouveaux électeurs et électrices ne sont pas inscrits automatiquement sur les listes
  • Les personnes ayant acquis la nationalité française récemment
  • Les personnes ayant eu 18 ans avant 1997 quand l’inscription n’était pas automatique sur les listes
  • Les personnes ayant déménagé et ne s’étant pas inscrites au lieu de leur nouveau domicile et pouvant avoir été rayées dans leur ancienne commune de domicile

Un exemple, la ville de Montceau a demandé à la poste le suivi des électeurs ayant déménagé afin de mettre à jour les listes électorales. Coût facturé par la poste 7000€, le service public de la poste est bel et bien mort. Il fait payer même les services régaliens aux collectivités. Une honte !

Les militants France Insoumise sont appelés dans toute la France à se mobiliser pour cette campagne. Ceux du Bassin Minier s’y consacrent avec détermination

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *