France insoumise : un sujet radioactif

Lors de la Convention de Clermont-Ferrand, France insoumise a décidé de mener trois campagnes thématiques.
La première : « Pour la sortie du nucléaire et la promotion des énergies renouvelables » voit sa mise à exécution en mars.

Le groupe France-Insoumise du Bassin montcellien a tenu une conférence de presse au Bar le Coquillage de Blanzy sur le sujet.

Les arguments présentés sont :

  • La réduction du nucléaire d’ici 2025 a été abandonnée par Nicolas Hulot.
  •  2/3 des réacteurs français atteignent 40 ans en 2027, de nombreuses failles mettent en danger des millions de Français.
  • Le nucléaire est dangereux, coûte cher, appartient au passé, freine le développement des énergies renouvelables.
  • AREVA et EDF sont au bord de la faillite. 100 milliards d’euros doivent être investis pour rafistoler les réacteurs nucléaires. Autant d’argent non investi dans les énergies renouvelables.
  • Entêtement politique coupable dans le nucléaire mettant gravement en danger l’indépendance énergétique nationale et produisant des déchets dont on ne sait que faire. (Cf. problème de Bure).
  • La France Insoumise est force de proposition et va porter la campagne de sortie planifiée de l’énergie nucléaire.
  • 100% d’énergie renouvelable. Eolien, énergies marine, hydraulique, géothermie, biomasse, photovoltaïque.
    900 000 emplois créés par la transition énergétique.
  • Juste un problème de volonté politique pour construire le futur.
  • Il faut que le peuple de s’exprime.

La Votation Citoyenne du 11 au 18 mars se fera sur Internet. Milliers de bureaux de vote physique dans tout le pays autour de la question :

Etes-vous favorable à la sortie du nucléaire ?

11 mars : Anniversaire de la catastrophe de Fukushima.

Modalités de votation citoyenne :
14 mars 16/18h place de la Mairie, Montceau, rue Carnot
17 mars 10/12h passerelle Embarcadère
18 mars 15/18h rue Carnot

Bulletins fournis de couleurs différentes selon inscrits sur liste électorales politiques ou non.

But appuyer l’action des députés favorables à la sortie du nucléaire et la promotion des énergies renouvelables.

C’est une démarche citoyenne extrêmement importante. Le mot d’ordre FI « Mobilisez vous même si vous n’appartenez pas au mouvement FI »

Recueilli par Gilles DESNOIX pour linformateurdebourgogne.com

Un commentaire

  1. De quel nucléaire parle-t-on ? Visiblement il s ‘agit de l’énergie électrique produite à partir de l’énergie de fission nucléaire. Mais le « nucléaire » comporte aussi le nucléaire militaire et en France les deux composantes maritime et aérienne ont une capacité de 300 têtes nucléaires selon l’Institut de recherche sur la paix de Stockholm . Ensuite il y a aussi le nucléaire médical (l’ensemble des applications médicales de la radioactivité en médecine).
    Dans un contexte d’expansion des besoins énergétiques et d’épuisement des énergies d’origine fossile, les énergies dites renouvelables seront-elles suffisantes pour couvrir nos besoins ? L’urgence est de créer un pôle énergétique public à 100% et engager une action de réduction multilatérale des armes nucléaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *