Festival OMB – Hommage au passé abolitionniste

« Que sous l’empire français, il ne reste aucun vestige d’esclavage ! »

Article 10 du Cahier de Doléances de Toulon-sur-Arroux du 17 mars 1789.

 

Ce vendredi 10 mai 2019, le Festival Outre-mer en Bourgogne, célébrait la journée nationale de l’abolition de l’esclavage à Toulon sur Arroux. On sait que cette commune, la journée du 17 mars 1789 sont au cœur du Festival et de la démarche de Christiane Mathos et des Amis des Antilles. Il s’agit là d’une étape fondatrice de la Route des Abolitions de Saône et Loire. Cette cérémonie constitue une des étapes de la journée du 10 mai dans le programme du festival OMB à laquelle le Préfet, des parlementaires, des Maires des communes de la Route des Abolitions, des élus et édiles des communes voisines, un détachement de pompiers, des enseignants et leurs élèves ont participé. Comme dans tout le festival il y a eu aussi des chants et des danses, une messe chantée, un magnifique verre de l’amitié, dépôt de gerbe à la stèle, visite de l’expo de Toulon sur l’esclavage, Gospel, initiation à la danse folklorique des Antilles avec le groupe « Racine Créole », repas en commun.

Toulon sait accueillir et se montre fière de son passé d’abolitionniste.

2019 représente pour le Festival OMB un millésime encore plus signifiant que d’habitude, en effet il s’agit du 150ème anniversaire de la mort de Lamartine, le signataire du second décret d’abolition, du dixième numéro du festival, et de l’année où la ville de Montceau a adhéré à la Fondation pour la mémoire de l’esclavage en cours de formation.

Une journée bien remplie, pleine de joie, de recueillement, et de partage qui s’est terminée à 20h00 aux ADJ à Montceau par le spectacle de la mère en Gueule.

OMB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *