Européennes 2019 – Dupont-Aignan fustige Emmanuel Macron

Il fait un froid de canard dehors mais Nicolas Dupont-Aigan est chaud comme la braise. Dès qu’il est question des élections européennes, le 26 mai prochain, le président de Debout la France, tête de liste de sa liste Le courage de défendre les Français, se montre particulièrement mordant.

Au café by Solé à Montceau-les-Mines, samedi en fin d’après-midi, il y va franco pour mettre à bas les principales listes. « Nous sommes face à des menteurs professionnels, ceux-la mêmes qui ont voté tous les traités européens depuis 30 ans dans le dos des Français ».

Toutefois, à ce jour, la liste de Dupont-Aignan n’affole pas les compteurs. Loin devant, la République en marche et le Rassemblement national. Et le président de Debout la France ne tient pas à se prendre une veste. Alors il dégaine un argument, « Macron veut dégoûter les Français d’aller voter ». D’après lui, l’abstention est favorable au président de la République et face à Marine Le Pen, il veut être la seule alternative le 26 mai comme il l’a été aux présidentielles. « Si 80% des Français votent, alors Macron tombe à 8% ,il peut faire ses valises et dissoudre » lance Nicolas Dupont-Aignan.

Lilian Noirot se réserve pour les municipales

Autre argument qui frappe les esprits, les 11 milliards que la France, « Macron » précise-t-il, donne à l’Union européenne notamment pour les délocalisations, « mais il n’a pas d’argent pour les retraites, les chômeurs, sans compter les 14 milliards que l’UE apporte à la Turquie. On marche sur la tête ».

Pour ce dernier, l’Europe, aujourd’hui, ne fonctionne pas et propose une autre voie avec le retour des nations libres, chacun gère son budget et ses frontières. « La nouvelle Europe doit laisser chaque pays être maître chez lui tout en coopérant sur les grands dossiers de manière efficace et volontaire » avance-t-il et de citer en exemples Ariane et Airbus.

La venue de Dupont-Aignan à Montceau-les-Mines n’est pas étrangère à l’engagement de Lilian Noirot. Le conseiller municipal et conseiller régional arrive à la 41e place sur la liste de Debout la France. « Il aurait pu être plus haut mais il a compris l’intérêt général » explique le patron. Il faut savoir attendre son heure. « De toute façon, ma priorité, c’est Montceau-les-Mines » ajoute l’opposant à Marie-Claude Jarrot aux municipales en 2020.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Pour éclairer un peu le débat ; je propose de regarder l’article suivant :www.lanouvellerepublique.fr/a-la-une/budget-de-l-union-europeenne-combien-versent-les-etats-et-que-recoivent-ils-en-retour ;
    Chacun pourra se rendre compte que « les menteurs professionnels « ne sont pas ceux que Mr DUPONT-AIGNAN veut bien nous faire croire. En résumé la France a contribué en 2017 à hauteur de 2,729 milliards d’Euros ‘Différence entre contribution et recettes’ en non pas 11 comme mentionné par cet allié de l’extrême droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *