Etre un peu « juste » à cause d’une réforme juste

La nouvelle réforme des APL sera «juste» et «tout le monde aura ce dont il a besoin» dixit le gouvernement et Julien Denormandie, le secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, ce 23 août sur Europe1.

En fait au lieu de rassurer, ces affirmations créent une polémique immédiate, surtout que dans le même temps, dans le cadre de l’étude du budget 2019 et du cadrage budgétaire, deux ministres de poids protestent contre les coupes budgétaires prévues dans le domaine social et la faiblesse des crédits alloués au financement des emplois engendrés par le plan pauvreté, ou la baisse des moyens accordés à Pôle emploi. Il s’agit de Mmes Pénicaud et Buzyn.

En ce qui concerne directement les APL il est prévu de les geler au lieu de les revaloriser au 1er octobre. Comme nous vous en avions informés https://linformateurdebourgogne.com/apl-les-baisser-par-un-effet-mecanique/ à compter du 1er avril 2019, ces aides au logement ne seront plus calculées sur les revenus d’il y a deux ans mais sur ceux de l’année en cours.

Julien Denormandie qualifie de «mesure de rabot» la baisse de 5€ des APL et explique que la prochaine mesure sera une bonne réforme.

Pourtant déjà en 2015 la Cour des comptes pointait la probable “dégradation de la situation des allocataires” si ce type de réforme était appliquée, allant jusqu’à la qualifier de «solution inefficiente». Il y a 3 ans…

Le secrétaire d’Etat affirme que «c’est une réforme politiquement juste» et d’ajouter «On est dans un pays qui a besoin de faire des économies. On ne va pas en rougir».

Cela devrait aider les loyers à baisser au moins à stagner. Sauf que le lien APL/hausse des loyers est loin de faire l’unanimité.

Le ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mézard  quant à lui abonde en affirmant «Quand on met 1 euro de plus sur l’APL, ça fait 78 centimes de hausse des loyers il faudra bien sortir de ce système qui est pervers».

La grande majorité des études montrent que l’effet inflationniste des aides concerne bien entendu les APL mais aussi et surtout l’ensemble des dispositifs de défiscalisation de type Pinel ou encore le PTZ.

Donc CQFD.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *