Etang-sur-Arroux – Un gilet jaune interpellé et relâché

Une rencontre avec des gilets jaunes a bien eu lieu en fin de matinée à la salle de spectacle l’Eduen à Autun où la secrétaire d’Etat, Emmanuelle Wargon a reçu une délégation composée de deux GJ du Magny, Elsa et Pierre-Gaël, deux d’Autun et Anthony de Paray-le-Monial.

« Le président ne pouvait pas vous recevoir en raison de son emploi du temps » a précisé la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’écologique. Ensuite, elle a pris note des revendications. « Mais Macron les connaît. Nous restons englués dans le même problème, le président reste sourd », indiquait le GJ de Paray.

« C’est un sentiment de désolement, nous sommes là pour nous faire entendre, nous sommes devant des gendarmes parqués comme des moutons » résumait Anthony.

A Etang-sur-Arroux, les gilets jaunes ont bien tenté d’approcher le gymnase, c’était peine perdue. Ils décidèrent alors de filtrer la circulation non loin de la mairie. Une arrivée de gendarmes mobiles a vite résolu le problème. Peu après un gilet jaune du Magny a été interpellé pour entrave à la circulation, conduit à la gendarmerie et relâché peu de temps après avec ordre de quitter les lieux.

Quand aux autres gilets jaunes, ils ne devaient plus bouger du trottoir devant le bar, ceinturés par des gendarmes mobiles.

Jean Bernard

3 commentaires

  1. Des personnes, en gilet jaune ou pas, ceinturés sur un trottoir, ce ne serait pas aussi une entrave à la circulation de la part des gendarmes mobiles immobiles ?

  2. c’est la démocratie des lrem, dictature et tontons macoutes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *