En visite à Montceau – Valérie Pécresse impressionnée

André Accary, président du Département, l’homme qui dit qui fait, a partagé un long moment ce mercredi matin avec Valérie Pécresse, présidente du mouvement Libres et Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau-les-Mines.

Lieu de la rencontre, le centre départemental de santé, rue de Bourgogne où des médecins généralistes sont salariés du Département. Ici, en Saône-et-Loire, on connaît et on apprécie à sa juste valeur, le retour de ces professionnels de la santé dont la tâche est uniquement de prendre soin de la population. Une innovation qui s’inscrit dans la lutte de désertification médicale. De 2007 à 2016, le département a enregistré une baisse de ses effectifs en médecins généralistes de 11%.

A Montceau-les-Mines, le centre de santé territorial a ouvert voici bientôt un an et ses antennes à Blanzy et Sanvignes accueilleront prochainement, dès septembre en principe, des médecins pour des demi-journées. Et sur le département, ce sont 60 médecins généralistes qui adhèrent à la vision d’André Accary.

Venue en tant que présidente du mouvement Libres, Valérie Pécresse par ailleurs présidente de la région Ile de France et ex-figure de proue des LR, parti dont elle a claqué la porte au lendemain de la déroute de son parti aux européennes, arrivait sur la pointe des pieds. « Je venais très dubitative » admet-elle.

Le tour de France des solutions de Valérie Pécresse

Très vite, avec les explications d’André Accary et de son amie Marie-Claude Jarrot, elle-même femme Libres, Valérie Pécresse se dit « impressionnée ».

Rue de Bourgogne, deux témoignages de médecins sont venus étayer les propos du président départemental. Le premier arrive d’Ardèche, « c’était 50 heures par semaine sans compter les gardes, j’étais à bout; le second de Paris « où on ne peut plus rouler ni sa garer », explique-t-il. Fâcheux pour rendre visite aux malades.

D’une manière ou d’une autre, ces médecins avaient décidé de partir. La Saône-et-Loire les accueille, Montceau en particulier. « Ici le projet m’intéresse » indique l’ex-Ardéchois originaire de Lorraine.

Valérie Pécresse prend des notes, interroge, « combien ça a coûté (2 M€ au départ), combien gagne un médecin salarié du département (de 4 600 € à 7000 €). Elle écoute, attentive.

La présidente vient de se lancer dans un tour de France des solutions. Toutes les innovations l’intéresse, l’expérimentation d’André Accary et Montceau Job Sport pour « remettre en selle et sur scène les jeunes très éloignés de l’emploi avec le soutien d’entreprises partenaires », rappelle Marie-Claude Jarrot.  Une alternative pour la droite et le centre.

Jean Bernard

7 commentaires

  1. Un petit tour de com , une petite visite aux Macron compatibles et vous verrez à part avoir fait les beaux devant les journalistes cette visite ne nous apportera rien car ces personnes ne représentent qu’eux mêmes.
    L’un pour le conseil départemental et l’autre pour la mairie n’aspirent qu’à une seule chose qui est de ne pas contrarier la macronnie pour ne pas à avoir à affronter un de ces candidats en cas de désobéissance.
    Montceliens et Montceliennes pour eux les dès sont jetés et pour nous les dès sont pipés vous n’avez pas à faire à des personnes de droite ils sont donc libres de partir en macronnie car le représentant du conseil départemental a déclaré dernièrement ne plus cotiser à LR et l’autre en bon petit soldat Macron compatible a suivie sa patronne hors des LR.

  2. Julien, votre franc parler, dans ce post comme dans d’autres récents, fait du bien et je partage à 100% votre analyse.

  3. PECRESSE ,jarrot demission mettez moi ces incapables dehors les commerces l hôpital l emploi la securitè l entretien du centre ville le crapa le long du canal rien est fait par contre les dejeuners avec les entreprises l argent du contribuable jetè en l air sa on sais faire les reunions du conseil municipal qui parte en sucette là votre equipe et vous en tant que maire donnè un sacrè spectacle sur le bassin minier

  4. Julien et Stéphane (Monsieur 100 %), il me semble que vous n’avez pas bien lu l’article. Sinon vous auriez compris le sens de la visite de Mme Pécresse. Elle est venue à Montceau-les-Mines non pas pour faire de la politique politicienne, ce qui n’intéresse plus personne, à part vous, apparemment, mais pour s’intéresser à des expériences concrètes. Qu’y a-t-il en effet de droite, de gauche, du centre, de Macron… dans le centre départemental de santé ???
    Cette démarche très innovante n’a qu’une seule finalité : permettre à la population d’avoir des médecins généralistes et répondre au problème de la désertification médicale.
    Le président Accary à inventé une réponse très intéressante, et c’est cela que Mme Pécresse est venue observer à Montceau où, avec l’appui de la municipalité, un centre de santé a été implanté, pour le plus grand bonheur des montcelliens.
    Où est la politique politicienne dans tout cela ?

  5. est ce que ce centre médical accueil de nouveaux patients ? pas sûr !

  6. A parlons vrai : qu’elle est la fonction de Mme Pecresse à Montceau ? A part être la présidente de libre( d’aller chez macron) ? Qu’est elle en mesure d’apporter à notre Ville ? Je confirme que cette opération n’était qu’un coup de com pour deux membres de sont parti . Elle se voyait déjà présidente des LR mais elle a compris assez vite qu’elle était un repoussoir pour les adhérents et bien ces deux compères en com subiront le même sort ne vous en déplaise.

    • Décidément vous ne comprenez rien… ou ne voulez rien comprendre ! Vos petites polémiques politiciennes n’intéressent… que vous.
      Et sincèrement , en tant que montcellien, je suis plutôt fier de voir la présidente de la région Ile de France, première région de France, s’intéresser à notre ville.
      Et c’est tant mieux que notre maire puisse tisser des liens avec Mme Pécresse, qui est une femme politique de premier plan. Cela prouve que Mme Jarrot a un réseau de connaissances au niveau national. C’est plutôt utile et positif !
      Cela me paraît en effet utile pour Montceau, et peu importe l’engagement politique de Mme Pécresse.
      Pour autant, c’est une femme « libre », une vraie personnalité, qui dit ce qu’elle pense et assume ses positions, et cela est respectable.
      Cela est beaucoup plus respectable que la rigidité de certains politiques qui me semblent ne pas vivre dans notre temps, et sont enfermés dans le carcan de partis politiques qui se sont refermé sur eux même… et en paient aujourd’hui les conséquences dans les urnes.
      Les bonnes idées n’ont pas de couleur politique, et les français sont las de la politique politicienne dans laquelle vous semblez vous délecter.
      C’est d’ailleurs ainsi que raisonnait le Général de Gaulle… qui gouvernait avec pragmatisme, et en dehors des partis.
      Vos raisonnements simplistes et partisans ne me semblent pas être très constructifs, mais l’intérêt de notre ville n’est sans doute pas votre preoccupation première ???…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *