Ecuisses – Une nuée de mitres sur le toit de Perrusson

La rénovation extérieure de la villa Perrusson est achevée avec la pose des mitres. Place désormais à la rénovation intérieure. 

Il en parle avec passion. Jean-Pierre Ducrot, au fur et à mesure qu’il explique son travail, surveille du coin de l’oeil la mitre monter dans le ciel à bord d’une nacelle avant d’être fixée au sommet d’une des cheminées de la villa Perrusson à Ecuisses.

La restauration extérieure lancée par la communauté urbaine Creusot Montceau en 2014 s’est donc achevée ce 27 juin 2018 par la pose de 22 mitres sur le toit de la villa.

Toutes les anciennes mitres ont été déposée _ elles avaient subi l’âge du temps » et pour les remplacer, il a été fait appel au savoir-faire de Jean-Pierre Ducrot qui travaille avec son fils à Palinges. « En France, peu de d’entreprises sont capables d’un tel travail ». Un palingeois qui a néanmoins reçu l’appui de l’entreprise Tegulys basée en Corrèze qui a principalement fourni les matériaux.

Jean-Pierre Ducrot a également réalisé à l’identique d’autres éléments de la toiture de la villa Perrusson: épis de faîtage, fleurons, porte-fleurons, cache-chéneaux, arêtiers, pots à feu, bas relief… A chaque fois, il a fallu réaliser des moules, « j’en ai pour 150 000 € de modelage pour retrouver les formes » sans compter le titane employé pour cerner la bonne teinte des éléments: 40 kg à 1500 € le kilo.

Pour l’opération mitre, la fabrication et la pose, le CUCM a déboursé 77 000 €.

Extérieur, ok et l’intérieur ? La rénovation s’engage. le pavillon Perrusson sera aménagé en espace muséographique avec des espaces d’exposition permanente consacrés à la vallée de la céramique et des espaces d’exposition temporaire.

Ouverture au public en 2020.

Une villa Perrusson fleuron artistique qui « s’intègre dans l’offre globale du patrimoine qui chemine aussi par les atouts du canal du Centre » ne manquait pas de rappeler Hervé Mazurek, vice-président de la CUCM, chargé du tourisme et des finances. Et son canal, le maire de Blanzy y tient.

J.B.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *