Ecuisses – Si rare de voir une nouvelle école

Au conseil municipal d’Ecuisses, le sujet a été débattu, parfois combattu mais madame le maire et sa majorité ont tenu bon et la nouvelle école est désormais achevée et le 3 septembre 2018, elle résonnera des pas et des voix des élèves de primaire. En 2015, le coût provisionnel de l’opération se montait à 1 655 000 € TTC, il a été finalement de 1 378 460 €.

En juin dernier encore, Ecuisses disposait de deux écoles, l’une au vieux bourg, René-Jarlot, la seconde les Sept écluses. Désormais, la nouvelle construction jouxte l’établissement qui accueille les maternelles des Sept écluses.

La proximité était une volonté du maire, Edith Calderon et l’aménagement du parvis situé rue du 8 Mai 1945 fait désormais la liaison. Un aménagement qui a été pris en charge par la communauté urbaine avec notamment la sécurisation des déplacements piétons et l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, la création justement du parvis en béton désactivé, le tout agrémenté d’espaces verts et, « nous avons conservé les platanes » soulignait Evelyne Couillerot, conseillère communautaire chargée notamment de l’aménagement des espaces publics. Coût des aménagements: 65 000 €. Une enseignante a même demandé d’avoir sa classe côté platanes, « c’est plus apaisant pour les élèves » expliquait-on.

L’occasion était trop belle de ne pas visiter la nouvelle école, ce qui fut fait avec Edith Calderon pour guide. Sa construction aura durée pour ainsi dire une année scolaire avec un rez-de-chaussée et un étage où se trouvent les cinq classes. Outre un escalier intérieur et un second extérieur, l’établissement dispose d’un ascenseur. « Le bas a été réalisé en béton, le haut en ossature bois » précisait madame le maire.

Bien souvent dans les communes, les écoles sont généralement rénovées quand le besoin s’en fait sentir. Ecuisses a donc choisi d’en construire une ce qui, de nos jours, est un événement. Et de toute façon, l’école René-Jarlot et la maternelle des Sept écluses nécessitaient un gros investissement de réhabilitation.

Maternelle et primaire sont donc réunies sur un même site à proximité du restaurant scolaire et des services communaux. « C’était une volonté et plus cohérent » rappelait madame le maire.

Bonne rentrée des classes.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *