•  

Covid – Florian Gomet, un enfant de Saint-Vallier, intervient dans le documentaire Hold-up

Florian Gomet est passé le long du canal du Centre dans son périple européen.

Florian Gomet sur les routes de Serbie.

 

Vous ne l’avez peut-être pas vu mais vous avez dû en entendre parler. Le documentaire sur la covid avec le titre accrocheur « Hold -up », a affolé la France à sa sortie sur les réseaux sociaux depuis le 9 novembre. En résumé : et si tout ce qu’on nous a raconté sur la covid n’est que mensonge. « Nous avons eu un son de cloche des médias, le documentaire en apporte un autre » fait juste remarquer Florian Gomet qui intervient à la fin du film.

Florian Gomet, cet homme n’est pas un inconnu dans le Bassin minier. C’est d’ailleurs un enfant de Saint-Vallier où il a grandi et user ses pompes dans la cour du collège Copernic. Parce qu’aujourd’hui, lui qui se définit comme « explorateur », parcourt le monde pieds nus, explore désormais le corps humain, il est en quelque sorte de porte-drapeau dans sa façon d’être et de faire.

D’ailleurs, si Hold-up dénonce et fait un état des lieux de la crise sanitaire, le prochain documentaire apportera des solutions et sera consacré à Florian Gomet. « C’est pourquoi j’apparais à la fin du premier, je fais le lien avec le film qui devrait sortir d’ici la fin de l’année. Il s’intitule « L’empreinte », dit-il.

Que vient faire Florian Gomet dans Hold-up ? C’est la rencontre avec le réalisateur Pierre Barnérias qui a tout déclenché. C’est lui qui venu filmer la prouesse du Valloirien dans sa traversée de l’Europe en course à pied et pieds nus du 11juin au 6 septembre derniers. « Pierre m’a parlé de son projet et a vu dans ma performance comme une solution à notre société d’où L’empreinte qui parlera de santé et de solutions » explique-t-il.

« J’encourage les gens à regarder Hold-up,

à se poser les bonnes questions » (Florian Gomet)

Florian Gomet a donc parcouru 3 500 km, de Gibles où il habite jusqu’à Constanta au bord de la mer Noire en Roumanie, 88 jours sans argent, sans équipement, sans papier. Un choix de vie et alimentaire en mangeant des fruits et des légumes crus « qui permet de réaliser des choses qu’on imagine même pas être capable de faire » avance-t-il.

Il a aujourd’hui en projet, avec d’autres personnes, de créer une communauté qui vivrait en totale autonomie alimentaire où tout le monde travaillerait ensemble. Certains ont déjà essayé…

Quitte à laisser une « empreinte »  voilà sans doute tout l’intérêt du second volet. Dans l’immédiat Florian Gomet l’affirme, « c’est un plaisir de faire partie de Hold-up. Pierre Barnérias a effectué un travail de journaliste que j’attendais depuis longtemps. Il pose des questions auxquelles le gouvernement devra répondre un jour ».

Plus généralement, Florian Gomet veut savoir qui a créé ce virus, « l’homme ? mais ce n’est pas une certitude. Néanmoins, je considère que si seulement 50% des informations sont vraies, alors c’est suffisant pour demander des comptes à ceux qui nous gouvernent. En revanche, je suis sûr que le gouvernement ne fait qu’obéir à des ordres supérieurs, j’entends par-là, ceux qui ont l’argent, les banques, certains milliardaires, le big pharma ».

Le coureur aux pieds nus ne peut pas admettre qu’on fasse la guerre à un virus comme l’a répété à cinq reprises Emmanuel Macron. « C’est de la manipulation, un mensonge, un abus d’autorité qui nous infantilise alors que notre liberté doit être préservée » attire-t-il l’attention.

Aussi, même si ce documentaire a fait l’objet de critiques acerbes, « j’encourage les gens à le regarder, qu’ils réfléchissent et se posent les bonnes questions » éclaire-t-il.

Florian Gomet, l’homme qui court pieds nus, alors peut-être ressent-il plus profondément le mystère du corps pendant que d’autres n’éprouvent aucune sensation avec leurs chaussures dans l’herbe mouillée.

Jean Bernard

« L’empreinte » dont voici le teaser : https://www.facebook.com/FreeYourLifeWithFlo/videos/966081560483864/

15 commentaires

  1. il faudrait que ce Monsieur se face contaminer par le virus, on verrait bien s’il croit toujours au complot… Dire qu’on accorde encore crédit à ce type de canulard ! Qu’il aille bosser au lieu de réfléchir à des idées loufoques, la société ne s’en portera que mieux

    • Ce mec Florian Gomet à tour comprit contrairement à vous qui êtes sur une autre planète vraisemblablement… .
      Une belle leçon de vie ce mec. Vous ok il y a encore du boulot …

      • Pour louis je pense plutôt que se monsieur plutôt que nous raconter ses conneries devrait plutôt aller passer un séjour dans un centre de réanimation et il verrait la vérité et rien ne vous empêche de l accompagner et aussi toutes les personnes qui croient encore à ses faussés nouvelles

  2. Si tout le monde faisait comme lui, on ressemblerait à des hommes préhistorique. Quelle évolution !!!!!!!
    Posez-vous vous les bonnes questions comme il dit

    • Mais, Sam Ferir, c’est quoi, une bonne question ?
      Un exemple simple de démonstration :
      https://www.youtube.com/watch?v=vs_Zzf_vL2I
      Et à 10’03 » apparait une condition.
      Qui est omniscient ?
      Rien n’est jamais tout noir mais ce « film » semble utiliser des ingrédients identiques que le documenteur sur la Lune.
      Créé par des réalisateurs professionnels, il a suffit d’isoler des données et interviews de leur contexte. Pas même besoin de mentir !
      L’effet est dévastateur.

  3. Bonjour,
    Je ne suis pas dans sa démarche, j’ai travaillé toute ma vie et vis maintenant une retraite paisible, mais je peux le comprendre.
    l’humain est-il fait pour travailler toujours plus, pour consommer toujours plus !
    C’est cela la société d’aujourd’hui.
    Il faut vraiment que les gens se posent des questions.
    Pas simplement savoir si on pourra faire la fête pour la fin d’année.
    Non, il faut se demander quelle société et quelle planète nous voulons laisser à nos enfants, nos petits enfants ?
    La COVID est là, je la redoute aussi, mais il est indéniable que les gouvernants et les grands groupes pharmaceutiques, financiers et autres s’en servent pour accroître leur puissance, leur main-mise sur nos vies.
    (Je n’ai pas encore vu ce film, j’espère le visionner bientôt, pour juger par moi-même)

    • Bonjour Lili.
      Je vis une retraite paisible…. qu’allons nous laisser à nos enfants….
      Belle interrogation… avec un début de réponse ?
      Pour leur confort, leurs loisirs, les générations d’après guerre n’ont elles pas pillé tout ce qui était accessible, entre autre en s’appuyant sur leur système politique ?
      Elles ont été tellement gourmandes que ce qu’elles laissent en héritage parait bien toxique par certains cotés, non ?
      Globalement, se sont t’elles posé des questions alors que le simple bon sens montrait que dans un système fini, l’expansion a ses limites ?
      A moins que, hypocritement, égoïstement, ces profiteurs aient refusé de voir autre chose que leur jouissance, laissant aux suivants des charges bien inquiétantes.
      Mais certains ont des solutions pour aider la jeunesse dans le désarroi et ils ont fait de leur pub, les Sugar daddy
      Le beurre, l’argent du beurre…et la crémière.

      • Manque un bout de phrase :, désolé :
        Elles ont été tellement gourmandes que ce qu’elles laissent en héritage parait bien toxique par certains cotés, non ? A commencer par le financement des retraites !

  4. Malheureusement dans ce reportage il y a du bon mais aussi de grosses ficelles « complotistes »,ce therme qui est censé nous empêcher de penser..Par contre oui un vaccin pondu en moins d’un an pour générer des milliards d’euros alors que le Sida n’a jamais été combattu.Ont nous dit que la grippe n’a pas tuée l’hiver dernier et qu’elle arrivera en décembre cette année (sacrés scientifiques;).La perte de nos libertés devrait faire réfléchir.Attendons le déploiement de la 5G et la suppression du paiement en espèces.

  5. 1) La pureté idéologique finit toujours par périr d’elle-même. Imposer des modes de vies et des contraintes sans motifs précis et fondés, sans échelles et sans consentements éclairés est l’échec assuré, surtout lorsque ces contraintes ou leurs refus sont accompagnées du déni de réalité.
    (toutes les dictatures occidentales ont fini par péricliter, surtout lorsque les progrès éducatifs, informatifs, sociétaux, libéraux et technologiques sont advenus) (les dictatures restantes font des peuples malheureux ou des luttes intestines)
    2) Il existe donc des pondérations à apporter :
    a) des choix dans ce qui sera conservé de nos objets et ce qui devra être abandonné par la force des choses
    b) des marges de manoeuvres dans les libertés de chacun à des modes de vie différents, compatibles et imbriqués
    c) une rigueur scientifique dans les diagnostics et tous les commentaires qui s’ensuivent
    3) Une grande méfiance avec les analogies (VIH n’est pas comparable à Covid-19) (Chine n’est pas comparable à Europe) (etc….), toujours se pencher sur l’objet étudié et trouver les analogies pertinentes.
    Sans cela, je crains fort que l’Histoire se répètera éternellement, et que la reconstruction interviendra hélas seulement après un immense chaos.
    Et pour Savoir une bonne fois pour toutes, il faut interroger. Pas deux ou trois personnes, mais toutes les personnes. D’abord une interrogation éclairée par des connaissances de bases apprises à l’école (génôme, ADN, ARN, animaux sauvages, épigénétique, protéines, etc…. dans le cas du virus), puis tous les virologues indépendants (non liés à des liens d’intérêts) qui pourraient nous apporter réellement une opinion personnelle sur la question que nous tranchons ensuite dans notre âme et conscience. Ainsi peut se faire la chasse au complot, aux fake-news, et par la suite aux déchirements sociaux.
    « La curiosité est un vilain défaut » est pertinent quand il s’agit de préserver la vie privée, mais terriblement défaillant quand il s’agit de sous-peser la marche du Monde (économie, science, politique, société, etc….)

  6. L’Institut Pasteur a porté plainte contre les personnes qui sont derrière ce ramassis de mensonges.

  7. Intéressant, une personne qui fait la promotion d’un documentaire ou il affirme d’emblée, que moins de 50% de ce qui est relaté est vrai !!!!!

    Je cite : « Néanmoins, je considère que si seulement 50% des informations sont vraies, alors c’est suffisant pour demander des comptes à ceux qui nous gouvernent »

    Donc, cette personne affirme que ce documentaire est un mensonge à plus de 50%, et elle le revendique !

    On vit dans une monde extraordinaire.

    Cela me fait penser à cette expression : « Tuez les tous, et Dieu reconnaitra les siens ».

  8. Rien ne sert de courir il faut finir à point. Raté🤣

  9. Le réalisateur de Hold-Up est un intégriste catholique proche de « La Manif pour Tous ». Donc la question qu’on peut se poser est la suivante : Son film dit-il réellement la « Vérité » ? Ou bien s’agit-il d’un film de propagande tendance Qanon ?

    Quelques trucs à savoir sur lui :

    « En 2013, il réalise un court documentaire polémique À qui profite le flou ? qui enquête sur les clichés officiels de La Manif pour tous du 24 mars 2013. La vidéo affirme que les images de la préfecture de la manifestation ont été délibérément truquées pour minorer le nombre de manifestants. Malgré les démentis et explications de l’AFP, ainsi que de la préfecture, Pierre Barnérias et La Manif pour tous maintiennent leurs accusations »

    « En 2014, il réalise un film documentaire aux conclusions conspirationnistes, M et le 3e Secret, dans lequel il attribue un complot mondial au parti communiste et aux francs-maçons ».

    Alors plus je me renseigne sur ce film et ses intervenants, moins je suis convaincu. D’ailleurs hormis la critique de la gestion du Covid (ou sa non-gestion) et le fait que le gouvernement en profite pour agir de manière totalitaire, rien n’est cohérent dans ce film. Les sources sont plus que douteuses, les intervenants encore pire. Le réalisateur, j’en ai parlé plus haut. Bref, je commence à me demander si ce film n’a pas été créer pour justement diviser encore plus les gens. Et les faire adhérer à des idéologies…..délirantes et nauséabondes.
    Non car autant il y a des gens qui vont se remettre en question quant à leur manière de chercher des infos et des sources. Autant d’autres qui étaient déjà plus ou moins (voir totalement) convaincus par ce film vont pas trop se remettre en question.
    Et je vous parle même pas des gens qui n’ont aucune culture, aucune instruction, qui sont influençables et qui goberont tout ce que dit ce film (je pense aux ados, quand on voit qu’il y a 7/8 ans en arrière, beaucoup de ma classe croyaient aux Reptiliens).
    Bref, si vous décidez de regarder ce film quand même, faites ce que j’ai fait. Une fois le film visionné, remettez-le intégralement en question et cherchez les sources, d’où viennent les intervenants,….
    On ne combat jamais mieux que par la recherche de la connaissance. Internet, les livres, les films,….autant de possibilités pour arriver à se forger une opinion et des idéaux. Mais par pitié, avant de faire confiance à un film, à un individu,…..cherchez tout ce que vous pouvez trouver et informez-vous.

    Quelques sources :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Barn%C3%A9rias

    https://www.marianne.net/societe/medias/du-jour-du-seigneur-a-hold-up-pierre-barnerias-un-realisateur-electron-libre

    https://www.arretsurimages.net/articles/covidocomplotisme-pierre-barnerias-de-youtube-a-hold-up

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/pourquoi-hold-up-plait-a-votre-cerveau_fr_5fb7e07fc5b618e45b4770fe

    https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/documentaires/vrai-ou-fake-quelle-est-la-these-defendue-par-le-documentaire-hold-up_4186453.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *