Coronavirus – Le CODEF donne des nouvelles de l’hôpital Jean Bouveri

Communiqué du CODEF.

Face au covid-19 notre Hôpital s’organise

Dans cette période de crise où les informations se télescopent, on n’entend peu parler de la situation de notre hôpital. Le Codef,
en contact permanent avec des professionnels de santé, est en mesure d’apporter aux usagers des nouvelles constructives. N’oublions pas que les soignant-e-s et toutes les équipes hospitalières sont exposé-e-s en première ligne aux risques infectieux.

Le service des Urgences « porte d’entrée » en pareil circonstance n’est plus encombré par les cas dits de “bobologie”. Un “circuit” covid-19 a été créé avec une entrée distincte pour accueillir les patients présentant des symptômes pouvant être attribués au coronavirus.

Un “service covid-19” de 16 lits a été installé à la place du service d’oncologie. Les patients d’oncologie seront suivis en pneumologie.

Le service de soins continus est bien sûr mobilisé pour les cas présentant des formes graves du coronavirus.

TOUT le personnel soignant ainsi que les services transverses (service technique, administratif, informatique, cuisine, hygiène, laboratoire, brancardage … etc.) sont mobilisés dans cette réorganisation et répondent présents.

Des cadres de l’ifsi (Institut de formation en soins infirmiers) et des étudiants infirmiers sont venus renforcer les équipes soignantes.

Mais comme partout en France le pire est sans doute à venir et exigera des efforts exceptionnels de la part de l’ensemble des soignant-e-s. Qu’ils en soient d’avance remercié-e-s.

Que nous enseigne la crise que nous vivons ?
✦ Que les moyens de protection les plus performants manquent.
✦ Que la gestion purement comptable et le manque d’anticipation des différents gouvernements ont conduit à la pénurie des moyens de protection : gel hydroalcoolique, masques périmés ou inadaptés, lunettes sans branches et tenues inappropriées.
✦ Que les risques de contamination des personnels sont donc majeurs.

Le Codef les assure de leur soutien le plus total et continuera à les soutenir dans leur lutte pour un système de santé à la hauteur des besoins de la population. Il y a un an, jour pour jour que les Urgences sont en grève nationale.

Un commentaire :

  1. Voilà une information bien peu pertinente, car déjà connue.
    Une proposition d’aide par le Codef serait nettement plus utile pour apporter un réel soutien aux hospitaliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.