Coronavirus/hôpital – Le CODEF prend au mot le président de la République

Communiqué du CODEF.

C

CORONAVIRUS : DES EFFETS IMPRÉVUS ?

C’est vrai, Monsieur le Président, comme vous l’avez dit lors de votre visite à la Salpêtrière s’agissant de l’hôpital public, « on est passé par beaucoup plus d’un an de déni » sous la pression de ceux qui réclament toujours moins de charges, moins de dépenses publiques, moins de services publics, moins d’Etat et qui, en période de crise ou de difficultés, s’empressent de solliciter des aides financières.

Les personnels hospitaliers, leurs représentants, les élus, les usagers qui ont été exclus des organes de décision par les lois Bachelot, Touraine et Ma santé 2022, qui ont, pendant des années, multiplié les suppliques et les protestations sans résultat, qui ont assisté impuissants à la progression des déserts médicaux et au démantèlement des hôpitaux publics le savent bien
et en subissent les conséquences tous les jours.

Alors oui, Monsieur le Président, prenez la main, corrigez ce qui peut encore l’être, assurez une juste répartition des professionnels de santé sur l’ensemble du territoire national et redonnez à l’hôpital public les moyens d’exercer ses missions et de répondre aux besoins de la population QUOI QU’IL EN COÛTE !

https://www.youtube.com/watch?v=-rMhq7S0G6g

Un commentaire :

  1. Nous y arrivons…….
    Au constat que nos hôpitaux, mis à mal depuis des années par nos politico-technocrates sont à bout de souffle face à une épidémie majeure.
    Pourquoi des services de réanimation saturés : parce qu ‘au fil des années, on supprime des lits tout simplement.
    Les français vont découvrir l ‘ampleur du désastre sanitaire, révélé par ce corano qui va peut-être servir faire office d’électro choc……mais j’en doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.