Conseil communautaire – En attendant le 16 juillet et le nouvel exécutif

Il n’a pas duré plus longtemps que d’ordinaire malgré le format inédit du conseil communautaire qui s’est déroulé ce jeudi soir en visioconférence. Pourtant, dès le premier vote, avec obligation d’enregistrer nom par nom, « ce n’est pas pour vous embêter » assure le président David Marti, pas sûr que les conseillers derrière leur écran allaient tenir jusqu’au bout. Ils ont tenu et à 21h50 (début à 19h15), chacun pouvait à nouveau vaquer à ses occupations.

Lionel Duparay et Charles Landre (opposition) firent cependant remarquer « que les conditions des débats n’étaient pas acceptables, donc nous n’allons pas multiplier les interventions ».

« Nous pouvions choisir d’autres formes comme au conseil départemental (moins de participants). Dans ces conditions (au moins 70 conseillers), je ne me serais pas connecté » indique avec un brin de cynisme Lionel Duparay.

De ce fait, outre les longueurs à chaque vote, les dossiers furent adoptés les uns derrière les autres. Les comptes administratifs 2019 ne posèrent aucun problème contrairement aux budgets supplémentaires où l’opposition vota contre.

« C’est quand même paradoxal » intervient Jean-Claude Lagrange (majorité), « d’autant qu’une bonne part du budget est consacrée à la relance de notre économie et celle de nos entreprises ».

« Il faut être cohérents dans ses bottes mais vous n’êtes pas à une incohérence près » lâche David Marti.

Le 16 juillet, date de l’installation du nouveau conseil communautaire, « dans d’autres conditions » espère le président, cette fois-ci, les prises de parole ne manqueront pas. Dans l’immédiat, les négociations vont bon train dans la constitution de nouvel exécutif. C’est dans moins d’un mois. Et reste à connaître aussi les résultats du second tour des municipales à Montceau-les-Mines, Saint-Vallier et Ciry-le-Noble, en particulier.

Les vacances seront pour plus tard.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Refuser une extension du budget pour aider les petites entreprises par la majorité de montceau et prôner l’intérêt de ces dernières dans son programme électoral N’y a-t-il pas un problème ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *