Conseil communautaire – Budget 2021 adopté, nouvel impôt chahuté, David Marti remonté

Charles Landre.

Lionel Duparay.

Denis Beaudot.

Frédéric Marascia.

Au débat d’orientation budgétaire en février dernier, Charles Landre fut le seul de l’opposition à marquer son désaccord sur l’instauration du nouvel impôt, la taxe foncière sur les propriétés bâties.

D’autres lui emboîtèrent le pas par la suite, notamment les communistes du bassin creusotin et du bassin montcellien, Denis Beaudot, conseiller municipal et communautaire de Saint-Vallier, Lilian Noirot (Debout la France), conseiller municipal de l’opposition à Montceau-les-Mines, ou encore l’UNPI (chambre syndicale des propriétaires Creusot Montceau) et le syndicat libre des chômeurs et précaires du Creusot.

Dans la majorité municipale de Montceau-les-Mines, les explications de texte donnèrent lieu à des échanges engagés. Marie-Claude Jarrot voterait pour avec des conditions alors que Lionel Duparay affichait clairement son opposition.

Ce jeudi soir, à la halle des sports du Creusot, Denis Beaudot, Lionel Duparay avec le pouvoir de Michel Tramoy,  Frédéric Marascia (Montchanin, opposition) et Marie Morand (Creusot), ont donc rallié Charles Landre.

Le club des six contre la grande majorité du conseil communautaire, la lutte se présentait perdue d’avance _ elle le sera _ mais chacun apporta sa contradiction. Denis Beaudot se faisait le porte parole de Valloiriens. « Je suis étonné qu’un plan de relance se fasse par l’impôt » souligne-t-il. « A Montchanin, c’est l’impôt de trop » lâche Frédéric Marascia. « Je m’y oppose ».

La démarche de Lionel Duparay est plus subtile même si son raisonnement est alambiqué. « Je vote contre le budget principal mais pour les budgets annexes », indique-t-il.  « On ne me l’avait jamais fait » s’exclame David Marti. « Vous ne le votez pas mais vous le votez quand même » souligne amusé le président de la CUCM.

La proposition de Lionel Duparay,

l’argumentaire de David Marti 

Au moins Lionel Duparay a proposé une autre voie. « Je n’ai pas de dogme contre l’impôt et puisque les indicateurs financiers sont bons, pourquoi ne pas remplacer ce nouvel impôt par l’emprunt, au moins cette année ». David Marti lui répond avec opiniâtreté. « L’endettement, c’était sous le mandat précédant pour justement ne pas augmenter la fiscalité malgré une perte de 22 M € des dotations de l’Etat en six ans et rien ne dit que la baisse ne va pas continuer ».

Et pourtant, « notre projet de mandat est très ambitieux avec tous les budgets confondus, ce sont 200 M € d’investissements » se plait-il à rappeler.

Charles Landre n’est pas dans cette optique. « Il n’y a pas de raison de faire peser une taxe supplémentaire sur des personnes qui comptent à l’euro près. Augmenter les impôts, ce n’est pas faire confiance à l’avenir, vous n’avez pas confiance dans vos orientations politiques, c’est dévaloriser la valeur du logement de l’habitant. Cette hausse d’impôt ne se justifie pas. La voter serait une faute ».

David Marti est choqué. « C’est du misérabilisme ». Il ajoute, « j’en ai assez de ce discours pour dire que nous sommes les moins bons ».

Il sort alors ses arguments. Des chiffres qui parlent. Déjà la baisse de la démographie, « c’est le socle naturel qui est défavorable pas le socle migratoire ». Quant aux chômeurs sur le territoire, « c’est faux de dire qu’ils sont plus nombreux qu’ailleurs ».

En janvier 2021, la moyenne régionale est de + 6.6 demandeurs d’emploi. « Louhans fait mieux que nous avec 1.4. Le Creusot est à 2.5, Montceau 2.3, Chalon à 4 .1, Mâcon 4.9, Autun 2.7, Beaune 6.5, Nevers 3.9 ».

La taxe sur le foncier bâti, elle n’existait pas à la CUCM, « le contribuable a fait des économies et elle sera, en moyenne de 13 € alors que dans le Grand Charolais est elle à 118 €, dans le Grand Autunois à 37 €, Chauffailles 68 €, Cluny 54 € ».

« Ce vote du budget primitif est soit un repli et un renoncement ou il affiche du courage et de l’ambition » conclut David Marti.

Le budget primitif 2021 est adopté moins 6 voix. Les budgets annexes adoptés moins 5 voix.

Jean Bernard

20 commentaires :

  1. Je remarque qu en France il est très facile de faire de la politique il suffit de coller des impôts plutôt que de savoir gérer l argent du contribuable depuis 40 ans nos politiques taxent a gogo
    Mais leurs salaires ne sont jamais impactés Il serait judicieux de commencer par baisser leurs remunerations

  2. je pense que si toutes les véhicules de fonctions de la CUCM restaient au garage en dehors des heures de services, ça ferai beaucoup d’économies en essence et donc éviterait cette impot.

  3. Et les politiques s’étonnent des taux d’abstention. Ces politiques ne savent que prélever dans la poche des autres. Si un miroir pouvait leur renvoyer leur vrai image……

  4. bonjour, moi ce qui me surprend toujours c’est de voir les communistes voter avec le
    nouveau Marti socialomacroniste tous ce qui est proposé, tant que ce copinage bizarre perdurera les Creusotins comme les communautaires auront une gestion merdique. Depuis 77 ces gens sont aux manettes, depuis 77 et un coup le coeur de ville, un autre coup de coeur de ville et on en est à un coeur de ville qui s’approprie saint Charles, à croire que pour la Communauté on applique le même pansement, avec la covide peut être eut-il été heureux de relire la lettre cadre de Madame BACHELOT et commencer l’hôpital communautaire ça aurait eu de la gueule, quoi? y’a un liddle qu’à pris la place, merde ces Allemands eux sont forts!
    grandezoreilles

    • Je ne comprends pas bien votre commentaire la baraque.
      A longueur de ligne vous baignez dans l’idolâtrie de jarrot à la défendre contre tous même si vous en devenez ridicule et voilà que là vous jubilez en critiquant les communistes pour leur position face au nouvel impôt et vous prenez soin de ne pas parler de jarrot, de gronfier bref de vos amis qui eux aussi ont voté pour cet impôt.
      Il est vrai que pour les anguilles le tour de passe passe consiste à parler des autres pour êtres oubliés.
      Votre amour pour ces personnes frise la paranoïa je subodore une demande en mariage prochainement.
      Bref jarrot et la bande (…) qui l’entoure ont une fois de plus trompés les Montceliennes et Montceliens qui ont voté pour eux et comme ils disent » maintenant nous sommes élus donc « 

  5. Création d’une taxe foncière : On ne nous dit pas tout…..

    Ce que Mr Marti ne dit pas, c’est qu’une réforme de la taxe foncière est dans les tuyaux pour 2026. En effet les valeurs locatives vont être revues. La mise à jour va donc apporter des changements majeurs au calcul de la taxe foncière. Et sous prétextes de gommer des inégalités, le français s’est bien qu’en matière fiscale, la réforme se traduira par une augmentation….

  6. Vous titrez, « CHAHUTE « , mais c est une blague,un votre avec une majorité telle!!!! Quelle belle pièce de théâtre une majeure partie des elus communautaires ont joué…..avec MARIE CLAUDE Jarrot en-tête, une expérimentée de la  » Scene  » politique, prête maintenant à tout compromis pour obtenir de nouveau mandats……..vous allez voir pour les élections à venir les futures listes et candidats aux élections régionales et cantonales cela va se confirmer……

  7. Une honte Jarrot vraiment

  8. « La taxe n’existait pas dans la CUCM, le contribuable a fait des économies, » sortir des arguments à la c.n comme ça sans frémir j’avoue que c’est du talent. La CUCM est gérée par un mauvais manager d’entreprise qui s’adresse à des salariés (nous) pour leur faire gober des couleuvres plus grosses que son égo ! La taxe n’existait pas donc comme on a pas d’imagination ben on va la mettre, on peut rapporter ebola des contrées Africaines aussi puisque ce virus n’existe pas chez nous, qu’on en profite ! Et dire que nous avons fait des économies avec tous ce qui nous est spolié en permanence sous toutes les formes qui existent ! Ils n’ont pas honte. Merci monsieur Macron de nous avoir supprimé un impôt pour en laisser un autre s’installer !

  9. Souvigny et Gronfier ont voté pour comme cela ils ont gardé leur place dans l exécutif et surtout les indemnités.

    Aucune conviction tout our le fric

  10. 57 ans que le meme cinema fiscal dure encore et encore

    depuis ce temps ils ne savent faire qu’une chose augmenter les impots encore et toujours; pour se faire remarquer quelques uns ralent pour le principe mais au moment de voter ils valident tous les augmentations, du conseil municipal jusqu’a l’assemblee et le pire c’est que ce sont toujours les memes qui sont elus et reelus, la faute à qui ?

  11. En ces temps de pandémie de catastrophe économique, Scandaleux d augmenter les impôts. Toujours les mêmes qui vont payer. Si pas assez d argent que les élus de la communauté réduisent leur train de vie.

  12. Nous y sommes !! Le Creusot est passé en Absurdistan. Comment le contribuable peut-il faire des économies ??. (…) Autre exemple: Malfaçons à la réception des travaux du pont de la gare (Simone Veil). Où en est le contribuable dans ce dossier ?? Mon dicton du jour: Comment plumer l’oie sans la faire crier!

  13. COMMUNAUTÉ URBAINE CREUSOT MONTCEAU A VOS CALCULETTES POUR LA NOUVELLE TAXE le taux de la taxe foncière sur les propriétés bâties de 1,25% fixé pour l’année 2021 voir votre valeur locative verso de votre avis d’imposition taxes foncières 2020 pour moi 30,71 euros mais je suis un nanti qui habite Gourdon !! Mon Soutien Appuyé à mes anciens compagnons de Montceau notamment à Lionel DUPARAY et Michel TRAMOY pour leur vote contre. Les autres élus de Montceau sont pris au piège de l’exécutif pour ne pas perdre leur délégation pour ceux qui en ont une!! C’est de la REALPOLITK😉😉

  14. Monsieur le modérateur, article 19. Je suis contribuable, mes impôts contribuent à alimenter ce type de comportement

  15. Quand je pense comme Marie claude Jarrot a pu dénigrer Marty et toute sa bande et voir maintenant la voir se « coucher  » devant eux ….elle n a pas beaucoup d honneur, mais pour exister ,elle sera Capable d utiliser les personnes pour arriver a ses fins…..Alors il n y a qu une solution c est le vote, les sanctions doivent tombées…

  16. Merci à Denis Beaudot de penser aux Valloiriens.
    Contrairement à des communistes décidément bien éloignés du peuple.

  17. rien à rajouter sinon que l’on est dans un tel Maëlstrom d’incapable qui pour exister s’entourent de plus incapable qu’eux que la solution n’est pas de voir ce qui ne va pas mais de se couvrir les uns par rapport aux autres et préfèrent trouver une échappatoire à leur mauvaise gestion en taxant les citoyens. Et comme disait Clémenceau : la France est un pays extrêmement fertile, on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts

  18. Pour rappel à ceux qui demandent que les élus baissent leurs salaires. La CUCM compte 71 élus dont 47 « BÉNÉVOLES ». Vous voulez peut être les faire payer en prime. Il se raconte vraiment n’importe quoi. Vous devriez avoir un peu plus d’empathie pour ces personnes et faire preuve d’un peu moins de démagogie. Vous qui râler encore et toujours « et les route sont en mauvais états et bla bla bla et puis ci et puis ça…. ». 22 millions de moins de dotation, c’est quoi que vous comprenez pas. Cela veut dire que normalement le niveau de service publique et investissement devraient baissé d’au moins 10 % mais c’est pas le cas. Ehhh oui….des économies ont été faites pour maintenir la CUCM avec un taux de service équivalent. Je suis navré de voir que certains peuvent encore croire qu’on peut avoir le beurre, l’argent du beurre, et le c… de la crémière en prime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.