Confinement – Smaïn Othmani se dessine une voie royale du tacos et du burger

Il aurait pu mais n’a pas voulu. Il a préféré garder son enseigne ouverte malgré le confinement, entendez par-là, proposer des plats à emporter ou à livrer. « J’ai un employé et il a besoin de gagner sa vie ».

Au 46 rue Jean Longuet à Montceau-les-Mines, au Royal Tacos, le confinement est un nouveau coup dur pour Smaïn Othmani comme pour tous les restaurateurs. Néanmoins, à la différence du CS Orions où il joue défenseur, derrière le comptoir, le patron joue l’offensive. En effet, pas question de baisser les bras. Il est au service de la clientèle 7 jours sur 7 de 11h à 13h30 et de 18h à 22h30.

Smaïn a cette faculté de s’adapter même si, reconnaît-il, « au final, on court pour pas grand-chose mais je ne vais pas me plaindre, moi, je travaille alors que d’autres sont fermés purement et simplement ».

Evidemment, même si la motivation de se lever tous les jours est là, ce qui l’inquiète avant tout, est de savoir de quoi l’avenir sera fait. « Le problème avec la covid, on n’en voit pas le bout » lâche-t-il avant de répondre à un appel téléphonique. Une commande !

Le confinement même s’il réduit son chiffre d’affaire de 50%, propose au moins un avantage, « celui de prendre le temps de tester de nouveaux produits » dit-il. « Il faut savoir se montrer créatif ».

A sa carte, sont venus s’ajouter les burgers. « Du fait maison. Le pain vient du Fournil de Sophie et la viande de la boucherie Khier » précise-t-il. Deux très belles maisons.

Evidemment, au Royal Tacos, le tacos se taille la part du lion. « Les burgers sont sur la carte depuis le confinement. J’ai la demande mais au client de les découvrir ». Des burgers à la viande mais aussi au poulet, le dernier né.

Smaïn Othmani reste donc très pragmatique. Il fait en sorte de ne pas briser le lien avec ses clients. Le plus dur aurait été de fermer, « car le plus difficile est de redémarrer. Moi, au moins, j’assure une continuité » argue-t-il.

Rue Longuet, au 46, il y a toujours eu un commerce. Bien avant, c’était une épicerie avant de devenir un snacking voici une dizaine d’années. Smaïn est arrivé depuis plus d’un an. Malgré un premier confinement puis un deuxième, il est toujours là. C’est bien la preuve que son métier, il l’aime.

Jean Bernard

3 commentaires

  1. super et courage a vous et je recommande car c est très bon

  2. Oui, et accueil très sympa!

  3. Rien à redire La qualité de la viande et la saveur des sandwichs sont Au rdz Service rapide et soigné, allez vite découvrir la nouvelle carte , un lieu unique à montceau pour se régaler , courage à vous monsieur . Merci de ne pas baisser les bras et de penser à vos clients en restant ouvert .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *