•  

Confinement – Les marchés à Montceau, les règles à suivre

Photo illustration.

Conditions d’organisation
pour la réouverture des marchés de Montceau-les-Mines
dans le respect du dispositif sanitaire à compter
de samedi 11 avril

Communiqué – La ville de Montceau a sollicité une dérogation auprès de la préfecture pour la réouverture des marchés alimentaires et de première nécessité, sur la commune. Les marchés se tiendront donc les samedi et mardi de 8h à 12h le long du Canal entre la Capitainerie et la Mairie, et le jeudi place Beaubernard.

Cette autorisation dérogatoire est conditionnée au respect de mesures très strictes qui nous sont imposées suite au COVID-19, tant au niveau de l’organisation de l’espace que du fonctionnement du marché afin de garantir la protection de la population et des vendeurs.

Ces mesures concernent notamment la réduction du nombre de stands, l’espacement entre les étals, les distances entre les acheteurs, la gestion des flux des clients, l’organisation de la circulation sur l’espace.

  1. Réorganisation des marchés du samedi et mardi.
  • Il est rappelé que l’accès au marché est réservé uniquement aux forains qui commercialisent des produits alimentaires.
  • Les horaires d’ouverture au public changent : de 8h00 à 12h00.
  • Les étals seront limités à une vingtaine et limités à 7m de long maximum
  • Ils seront installés sur une seule longueur de 180m, avec un espacement de 2m entre chaque étal.
  1. Réorganisation intérieure :

 

  • Chaque commerçant sera muni de son attestation de déplacement, il aura pris connaissance des règles et des mesures sanitaires prévues pour exercer son activité en toute sécurité. (voir plus bas)
  • Une table sera installée avec du gel hydroalcoolique avec obligation de se désinfecter les mains par friction à l’entrée et à la sortie du marché, avec un affichage pour rappeler les gestes barrières, ainsi qu’un agent pour faire respecter les consignes.
  • Une ligne de barrière Vauban sera installée de part et d’autre du marché pour délimiter le cheminement qui se fera dans un seul sens.
  • Un agent effectuera des rondes à l’intérieur du marché afin de veiller au respect des consignes.
  • Une barrière Vauban sera installée à chaque extrémité de l’étal pour délimiter l’entrée et la sortie ainsi que le cheminement d’accès.
  • Le nombre de client par étals est limité à 5 avec 1 m de distance entre chacun et à 100 en globalité dans l’espace complet du marché.

 

  1. Personnel municipal mobilisé :

 

  • Un personnel dédié à la régulation des entrées, du flux et le respect des gestes barrières
  • Un personnel à la sortie
  • Un personnel avec le placier à l’intérieur du marché en charge de faire respecter les consignes
  1. Affichage à l’entrée et à la sortie du marché

Consignes et règles de sécurité pour les commerçants

  • Être en possession de son attestation de déplacement
  • Porter un masque et des gants
  • Seul le commerçant doit servir les clients à l’aide d’ustensiles et pinces à usage multiple dédiées (interdiction pour les clients de toucher les produits)
  • Favoriser les paiements sans contact et désinfecter régulièrement les claviers de paiement, les caisses et plans de travail
  • Avoir une personne dédiée à l’encaissement de l’argent liquide,

dans le cas contraire, changer de gants après manipulation et, ou se désinfecter les mains par friction hydroalcoolique

  • Installer une barrière Vauban à chaque extrémité de l’étal et en définir le sens, en désignant l’entrée et la sortie
  • Effectuer des marquages au sol espacé d’un mètre pour indiquer les files d’attente
  • Pour les étals sans vitrine ni plexiglas, faire un marquage d’un mètre au-devant de l’étal et, ou filmer les denrées avec un film polyéthylène
  • Afficher les mesures barrières à l’entrée de l’étal
  • Respecter et faire respecter les consignes

Mesure de sécurité sanitaire pour les clients

Pour garantir une sécurité sanitaire, il est demandé de respecter les mesures suivantes :

  • Être en possession de son attestation de déplacement
  • Se désinfecter les mains avant l’entrée et à la sortie du marché
  • Attendre son tour pour rentrer dans la file
  • Respecter le sens de circulation et une distance d’un mètre avec les personnes devant soi
  • Respecter les gestes barrières
  • Ne pas toucher la nourriture dans les étals
  • Privilégier les paiements sans contact
  • Jeter ses mouchoirs usagés dans des poubelles ou les remporter chez soi
  • Se laver les mains avant et après sa venue
  • Rentrer directement chez soi après ses achats
  • Laver fruits et légumes une fois chez soi

7 commentaires

  1. Et on nous prône de rester chez nous Mde la maire a demandé une dérogation préfectorale mais a-t-elle penser à ces concitoyens ? Biensur on va dire faut faire marcher lee agriculteurs de proximité mais ne serait il pas plus judicieux de faire une sorte de dreeve plutôt que de déambuler sur le marché ? Et les fruits sont-ils de proximités où sont les orangers bananiers dans notre région et je parle pas des melons

  2. Petite question comment faire quand on est allergique au gel hydroalcoolique ?

    Pour ma part je peux pas en mettre cela me file des maux de tête dus à l’odeur très forte.
    Quelqu’un peut me répondre…
    Cela risque d’être un jolie bordel demain .

  3. C’est n’importe quoi y’a quatre matins on nous dit que les marchés sont tous annulés et là on le remet à Montceau, mais rester chez vous non d’une pipe sinon on va jamais s’en sortir

  4. madame le maire
    c le l inconscience pure de faire le marché il faut reste confine et demain subitement ont peut aller au marché

    si il n y avait c election elle essaye de ramasser des voies

  5. Cher Phil, vous ne devez pas manger, vous êtes sûrement à la diet depuis le début du confinement, ou alors vous allez faire vos courses en magasin eh bien c’est pas mieux côté règles les magasins ont mis du temps pour mettre en place les règles et les gens ne les respectent pas alors magasin ou marché, ou extérieur ou les gens se promènent sans arrêt et puis si vous n’avez pas envie d’aller au marché, reste chez vous et ils faut bien que les producteurs vivent et je trouve vu le contexte grave de ce moment parler politique c’est décevant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *