CODEF – Un masque pour tous et tous gratuits

Communiqué du CODEF.

LE CODEF REVENDIQUE LA GRATUITÉ

DES MASQUES POUR TOUS !

Rappelons que la Sécurité sociale est fondée sur le principe suivant « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon
ses besoins ».
Ce principe prend toute sa valeur aujourd’hui en pleine pandémie. Ainsi exiger le port obligatoire du masque, une très bonne décision, constitue un coût insupportable pour de très nombreuses familles (jusqu’à 250 euros mensuels pour une famille de quatre personnes).
Le principe de la gratuité s’impose donc. Ne serait-ce que pour une question d’efficacité : tout le monde devrait pouvoir non seulement accéder aux masques mais pouvoir en changer régulièrement.
Le coût de cette gratuité doit être assuré par la Sécurité sociale. Ne pas permettre à certaines familles, pour des raisons financières, de se doter de ces masques, fragilise toute la politique actuelle de lutte contre le coronavirus.
Mais à cela s’ajoute le coût éventuel des tests et surtout tous les frais engagés par les patients frappés par la maladie.
Comme le cancer, comme les maladies cardiovasculaires, la prise en charge de la Covid19 doit être à 100%.
Le risque de contagion est tel que la Covid devrait être également reconnue comme maladie professionnelle.
Dans son allocution télévisée du 12 mars 2020, le Président de la République déclarait : « Ce que révèle d’ores et déjà cette pandémie, c’est que la santé gratuite sans condition de revenu, de parcours ou de profession, notre Etatprovidence ne sont pas des coûts ou des charges mais des biens précieux, des atouts indispensables quand le destin frappe. Ce que révèle cette pandémie, c’est qu’il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché. »
SAUF que l’épidémie de COVID a témoigné, pour ceux qui ne le savaient pas encore, de la décrépitude de notre système de soins !
Le Ségur n’a pas convaincu et la mobilisation va se poursuivre, en particulier lors du débat sur la loi de financement de la Sécurité Sociale.

2 commentaires

  1. On observe là un étonnant détournement d’indignation ; des masques gratuits ou bien une légitime critique de cet autoritarisme sanitaire qui ronge notre société ? agiter la peur au mépris de la saine réflexion rationnelle, c’est le jeu des gouvernants pour dissimuler leur incompétence, ou bien des affairistes pour préparer la vente d’un hypothétique vaccin… Si notre système de santé a révélé des failles béantes c’est beaucoup par la mainmise des financiers et des politiques… masques gratuits ok, mais surtout retour de la raison critique et refus des manipulations anxiogènes…

  2. Mais bien sûr ! Pourquoi ne pas proposer un chariot de courses en prime.
    Mais bien sûr que les masques devraient êtres gratuits pour tous mais que de démagogie et de récupération de votre part.
    Vous et vos camarades avez comme tactique d’occuper le terrain quitte à défendre et écrire n’importe quoi.
    Bientôt le service livraison à domicile gratuit et les salaires versés sans aller au travail. Rien ne vous gêne vous buvez le liquide du mensonge jusqu’à plus soif mais il y a bien longtemps que vous avez été démasqués en votre qualité de filiale du pc et consorts.
    Voilà donc à chaque fois que vous interviendrez pour ne rien dire les Montceliennes et Montceliens sauront quoi penser du codef.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *