Cinéma – Line Davoine : « Nous sommes au Creusot, pas à Montceau »

Line Davoine.

Enfin nous allions savoir. Et puis rencontrer Lise Davoine dont la famille dirige le 7e groupe cinématographique français, allait sans doute permettre d’effacer des doutes, des interrogations sur le devenir du cinéma Les Plessis à Montceau-les-Mines.

Le scénario était trop bien ficelé, trop bien écrit. Comme souvent, la fin du film n’est pas toujours celle qu’on attend. Parfois bonne, parfois intrigante ou elle place à une possible suite. On reste donc sur notre faim.

Ce mardi 9 juillet, la société Ciné Alpes représentée par Lise Davoine et son neveu, Romain Davoine, participaient à une conférence de presse initiée par David Marti, président de la communauté urbaine et maire du Creusot en compagnie également de Cédric Burtin, le chef étoilé de l’Amaryllis à Saint-Rémy et le patron des brasseries ABC dont la dernière implantation vient d’ouvrir à Montceau-les-Mines.

Conférence de presse pour mettre en valeur deux projets à Mach 2 au Creusot avec un nouvel ABC et un complexe cinématographique. Nous y reviendrons.

Forcément, les questions à Lise Davoine portèrent également sur Montceau-les-Mines où Ciné Alpes a obtenu son permis de construire pour attaquer la réhabilitation du cinéma Les Plessis, le transformer en complexe de cinq salles.

« Je ne veux pas entrer dans la polémique, aujourd’hui ce n’est pas le sujet. Nous sommes au Creusot, pas à Montceau » se contentera de répondre Lise Davoine.

Davis Marti volait alors à son secours: « Je parle en tant que président de la CUCM, je souhaite que le Bassin minier puisse avoir une offre cinématographique adaptée et de qualité. Mais c’est l’affaire de la ville de Montceau ».

Nous ne sommes pas plus avancés.

Jean Bernard

5 commentaires

  1. Tout fout le camp au creusot bravo à davjd Marti pauvre montceliensnous allons être forcé à supporter cette équipe municipale avec ces choix à deux balles

    • Votre commentaire est totalement infondé. L’équipe municipale a fait des propositions à Mme Davoine, auxquelles n’a pas donné suite tout comme elle n’avait pas donné suite à celles de M. Mathus.
      Le problème n’est pas l’équipe municipale, mais bien plutôt Mme Davoine.

  2. Jeu politique actuel , municipales
    Oblige….. cinéma à MONTCEAU avec permis accepté
    MAIS Mais.,, souhait d’un grand centre au..CREUSOT
    Les habitants de MONTCEAU et sa région apprécieront ! Décidément la gué guerre CREUSOT
    MONTCEAU existe toujours . J’ai toujours milité
    Pour une communauté de MONTCEAU et sa
    Région sans le CREUSOT ,cet aspect me donne encore RAISON,
    Mme la Maire de MONTCEAU :
    Le CREUSOT ,et ses alliés locaux ici sur MONTCEAU vous Perdront !

  3. Pour l’instant c’est direction Châlon pour voir un bon film avec la qualité d’un vrai cinéma et ensuite cela sera peut-être le Creusot. Ce ne sont pas les choix de l’équipe municipale qui posent problème, ce sont ceux de Davoine qui est au cinéma ce qu’est un cailloux dans une chaussure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *