Ciné caméra club Montceau – La fiction, une addiction

Ils s’amusent comme des petits fous mais avec tout le sérieux que le tournage d’un film impose. Ils la jouent comme des pros. Trois caméras, un perchman, des comédiens et une ribambelle de techniciens et assistants.

Même pour une scène de quelques minutes, l’équipe du ciné caméra club met les moyens humains et techniques. C’est leur passion et les petites fictions, une vraie addiction.

Au ciné caméra club de Montceau, on a plusieurs projets sur le feu. A commencer par le festival prévu d’ores et déjà le 6 décembre 2019 à l’Embarcadère où sont projetés les courts métrages réalisés dans l’année.

La semaine dernière justement, toute l’équipe de tournage s’est retrouvée rue Fontaine à Montceau. Une femme tente de réaliser un créneau avec sa voiture, n’y parvient pas. Heureusement, un gentleman vient à son aide et la guide. La conductrice aligne les tours de volant, à droite comme à gauche et parvient non sans mal son créneau. Et que se passe-t-il alors ? L’homme monte dans sa voiture stationnée juste devant celle de la conductrice pas très heureuse en créneau. Elle fulmine.

Voilà ce sont des petits sketches qui alimentent la banque des fictions réalisées par le ciné caméra club. Parfois aussi, le tournage se fait sur fond vert, en studio pur ainsi dire.

Autre projet, la réalisation cette fois-ci d’un film, Montceau autrefois, une histoire qui commence en 1946. Les premiers tours de manivelle sont prévu début juillet. Le club du président Casimir Kielbasa a de la pellicule à dérouler.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *