Chauffage collectif – Des locataires de l’OPAC grognent, ils ont froid

La résidence Bel Air.

Un radiateur pour ne plus avoir froid.

Les résidences au Plessis.

Dès que les températures baissent, à partir de l’automne, un sujet revient automatiquement sur le devant de la scène, à savoir le chauffage dans les résidences notamment de l’OPAC, que ce soit à Montceau-les-Mines ou à Blanzy avec toujours le même slogan : « Nous payons, nous voulons avoir chaud », ce qui est bien légitime.

Effectivement, depuis quelques jours, des locataires de l’OPAC interpellent L’informateur de Bourgogne. « Dites le que nous avons froid dans nos appartements et personne ne peut nous dire quand le chauffage sera mis en route ».

La photo du thermomètre prise dans un appartement rue Foretale, un document fourni par la fille des locataires.

 

 

 

« Moi, j’ai 15 degrés dans mon appartement. Pour dormir, je mets trois couches, impossible de faire sécher le linge, je dois aller chez mes parents. C’est insupportable » raconte une jeune femme qui demeure aux Rompois à Blanzy. « Quand j’ai appelé l’OPAC, personne n’a pu me dire quand la chaudière collective serait mise en route. La personne m’a proposé de passer à mon appartement pour faire des relevés de température. Mais moi, ce que je veux, c’est avoir chaud ».

Au Plessis, à Montceau-les-Mines, même son de cloche : « Mes parents de plus de 80 ans ont 15 degrés dans leur appartement rue Foretale. Inadmissible. Quand le chauffage sera enclenché ? »

Que dit Lionel Duparay, président de l’OPAC Saône-et-Loire ?

« A l’OPAC, nous répondons à toutes les personnes qui se plaignent. Nous pouvons nous déplacer chez elles pour faire des mesures. La difficulté réside entre ceux qui veulent chauffer avant l’heure et les autres qui désirent faire des économies » souligne-t-il.

Des mesures ont été effectuées dans des appartements. « Un sur six présente une température anormale, c’est-à-dire en dessous de 18 degrés. Nous pouvons alors proposer un chauffage d’appoint », ajoute-t-il.

Chauffage collectif au gaz, pas de hausse de prix

En ce moment, les températures extérieures sont loin d’être hivernales mais avec l’humidité, le ressenti dans les pièces est désagréable alors même que pour cette semaine, Météo France annonce au moins 20 degrés dans la journée. Donc d’après ces prévisions, il n’y aura pas de chauffage avant le 15 octobre, « sauf cas bien précis » assure le président de l’OPAC. « Nous suivons l’évolution de la météo tous les jours ».

La bonne nouvelle _ ouf, il y en a une ! _ dans les résidences chauffées au gaz collectif, il n’y aura pas de hausse de prix. « Nous avons un contrat jusqu’en décembre 2023 au prix très bas, soit 18 € le mégawattheure quand il est aujourd’hui à 180 € » tempère donc Lionel Duparay.

La situation est différente pour les résidences de l’OPAC raccordée au chauffage urbain. A Bel Air, une avalanche de mécontentement déferle. Outre qu’il fait froid, « on nous charge la gueule avec la hausse des charges de chauffage » s’énerve une locataire. Si on veut avoir chaud, il faut aller acheter un radiateur ».

Au même moment arrive une retraitée. Elle décharge justement un radiateur a bain d’huile qu’elle vient d’acquérir pour 60 €. « J’ai trop froid dans mon appartement » lâche-t-elle. Quant aux charges, « elles viennent d’augmenter ce mois-ci. Je payais 60 € de chauffage, la note est montée à 69 € » avance-t-elle.

« On a pris la foudre » s’exclame sa voisine.

Jean Bernard

15 commentaires :

  1. « La difficulté réside entre ceux qui veulent chauffer avant l’heure et les autres qui désirent faire des économies ». Voici la phrase intéressante, et je suis bien d’accord avec cela. On ne peut effectivement pas tout avoir en même temps.
    Cependant, il pourrait y avoir un système plus individualisé et programmé (évidemment, cela nécessite des investissements lourds mais gagnants/gagnants à long terme….au fait, où est passé l’argent? Serait-il investi dans des stades de foot climatisés loin là-bas en plein désert?), c’est-à-dire un système qui s’enclenche en fonction de la météo réelle extérieure et intérieure et qui pourrait se programmer pièce par pièce, degré par degré, où les locataires (car leurs besoins sont différents : certains supportent 17 degrés, d’autres ont besoin de 20 degrés (et sont prêts à payer pour cela)) auraient la main sur le thermostat er où le programmateur pourrait ajuster les nécessités en fonction de la journée et de l’occupation des pièces (inutile de chauffer la chambre en journée si la vie quotidienne est dans le salon), la facture étant également individualisée en partie. Les retraités plus souvent présents dans leurs appartements auraient également des aides pour supporter les charges du fait de la chauffe continue nécessaire à leur présence et des biens petites sommes accordées pour la retraite, etc…. etc…. car je manque d’imagination pour trouver des systèmes encore meilleurs que le tout ou rien.

    • Peut il y avoir un miracle Phisto ?
      Voici des années que l’humanité vit au dessus des possibilités offertes par la planète.
      Il y aurait convergence de nombreuses pénuries dans le futur proche et nous restons sur les possibilités avancées depuis 1967, prévisions qui indiquaient que la croissance infinie….
      Bien sur, il y aurait un mieux si les ressources étaient partagées mais ne serait ce pas qu’une rémission ?
      Et nous continuons de gaspiller le peu qui reste.
      Vous voulez savoir si vous avez froid au pied ? On vous propose les chaussettes connectées …..
      Comique ou désespérant ?

      • Oui, bien d’accord et merci pour ce complément.
        Un petit espoir de rémission avec les low-tech : https://www.institutparisregion.fr/economie/commerce-et-consommation/la-vie-low-tech-en-2040/
        Un autre petit espoir lorsqu’au pied du mur (quand on n’aura plus le choix), nous prendrons enfin les mesures nécessaires de sobriété dans nos activités et nos modes d’organisations.
        Néanmoins, en psychologie sociale, la plus grande complexité sera en effet de mieux partager les ressources. Car la sélection naturelle animale que nous avons en nous fonctionne par mécanismes de groupes d’appartenances qui luttent pour se réserver en priorité le meilleur morceau et laisser les miettes aux autres groupes. Et si lutte il doit y avoir, l’angoisse surgit. Et vient alors la fuite de l’angoisse qui maintient en conséquence la hiérarchisation de nos sociétés (la boucle est bouclée). Là, on n’est en effet pas sorti de l’auberge……
        Et l’autre point de complication est que le « bug humain » adore (inconsciemment) se raconter des histoires (la recherche de sens à tout prix et au plus vite, même avant d’avoir fait les calculs nécessaires) et rencontre une difficulté majeure à considérer le réel observable, ce qui retarde énormément les mises en actions appropriées et perspicaces.
        In fine, si nous n’arrivons pas à atterrir en douceur de ce « vol plané » de la « croissance infinie », la Sélection Naturelle fera le travail à notre place, la Planète réajustera alors ses besoins (Elle a déjà commencé!) sans nous demander notre avis. Comico-désespérant (sourire complice) !

  2. J ai moi Léon blum 16 trop froid honteux

    • 15 degré chez moi, honteux, surtout quand on sait qu’il y a un système de sonde qui permet de reguler la temperature intérieur selon la chaleur extérieure.

      • Il y a une loi qui dit que les locataires et chauffage collectif devraient avoir un compteur individuel car nous ne consommons pas tous pareil en chauffage.
        Et donc en plus de forcer l’opac à nous mettre le chauffage car anciens appartement mal isolés sont frais, nous devrions obliger l’opac a mettre ces compteurs pour payer que ce que l’on consomme et pas ce que les autres consomment
        . Sinon j’ai appelé l’opac mais feront rien sauf si pétition comme quoi nous mettons nos loyers chez un huissier il y a que comme cela qu’ils se décident à mettre le chauffage. Déjà eu fait il y a 20ans et chauffage mis 2 jours après et à la température au centre de la pièce et non pas au radiateur inscrite sur la loi .

  3. Et personne ne parle du fort taux d’humidité dans les appartements…!!!!

  4. Mr Duparay…..ceux qui veulent faire des économies ? Ah bon ? Dernier avis d’échéance septembre : on paie le chauffage 12 mois/12 et avec cet avis régularisation à déduire le mois prochain…. 2 mois de chauffage. Ben oui vous travaillez avec notre argent pendant ce temps c’est connu. Servez vous de ce que vous nous devez pour remettre le chauffage, j’en ai rien à faire de déduire cette somme de mon loyer à payer en Octobre et de « me cailler pendant plus de 3 semaines « . Mr Duparay dans vos locataires il y a des bébés, des personnes âgées, des personnes malades….tenez en compte. Mais bon on à l’habitude quand on voit le laxisme face à certains problèmes et l’intervention OPAC-MAIRIE.

  5. Les techniques de pointe et les financements miraculeux qui permettent d’organiser un Mondial de Foot en plein désert et de climatiser un stade exposé (et son contenu humain) à une t° de 50 ° , en renvoyant les calories « en l’air » , au prix de la vie d’une piétaille de petits ouvriers immigrés dont les enfants et épouses meurent de faim « au pays » , ces « dons du ciel » dis-je , devraient en effet permettre la réalisation tellement plus simple de vos suggestions , Philo !
    On peut rêver !
    Mais … historiquement , les jeux du stade ont fait leurs preuves ! Têtues !

  6. Moi j’ai actuellement 17° et 69% d’humidité dans ma salle (je ne parle pas des chambres…c’est pire) .
    Je suis dans maison « passoire thermique » , mon propriétaire ne compte pas faire l’isolation car si un jour je part, il vend donc il s’en fout .
    Locataires en immeuble ou maison individuelle ….même combat et même galère !

  7. Nous avons trop froid l’ humidité,viens et pour les enfants et personne âgée nous supportons plus
    HONTEUX NOUS PAYONS TOUT LES MOIS UNE FACTURE SES HONTEUX VIVE les
    GROSSES
    TÊTES
    NOUS DEVONS

    ACHARNON NOUS tous ensemble (…) LES GROSSES TÊTES ils savent nous berner tous le peuple nous Somme tous idio

  8. Bonsoir
    Moi j habite Digoin l an passé j ai eu des températures inférieures à 18
    Samedi j avais 17 6 pas cool
    J ai appelé l OPAC pas de date de mise en route mais tous les mois on paye
    Lamentable d avoir froid dans son appartement

  9. Oui c’est vrai opac ou opaque? Est ce qu’il ont du chauffage dans les agences opac? Le bail stipule qu’il faut mettre un chauffage d’appoint tant que le chauffage n’est pas mis en route. Autrement dit aucune plainte ne serai recevable devant un tribunal. Lopac ont des logements ou le locataire peut se chauffer lui même. Les loyer avecs le chauffage individuel sont cher . en plus du col roulé il faudrai aussi un bonnet et une doudoune .sur les tois de l opac on pourrait installer des panneaux photovoltaïques pour baisser la facture d’électricité des locataire. J’espère qu’on aura pas froid quand le chauffage sera mis en route……

  10. L’opac c’est la cata !! Je parle même pas quand on appelle pour dire ce qui va pas. On se fait quasiment renvoyer dans les roses!! On en parle des loyers et factures qui augmentent alors qu’il n’y a aucune avancée dans nos appartements ? Là j’ai actuellement 17.6 degrés c’est une honte ! Je cherche à partir de cet appartement car je vais encore crevé de froid. Mais mes faibles revenus vont pas aider. Je suis un retraité mais je pense aux parents avec enfants et aux anciens c’est une galère pour eux. Alors monsieur Duparay devrait soit agir soit démissionner (…)

  11. Bonjour .
    Le directeur opac parlait d’économie pour certain. Sait il que les capteurs de mouvement des lumière des escalier à Bel Air s’allume à longueur de temp lorsque nous somme chez nous et que nous passons derriere notre porte d’entrée qui est fermés donc nous somme chez nous mais les lumière des escalier muni d’un capteur de mouvement s’allume !.!! alors que nous sommes chez nous et porte fermé!!! Comment se fait il que les capteur s’allume comme sa ? Et sa c’est depuis leur installation il y a trois ans . On paie pour éclairer des escaliers alors que nous sommes chez nous .plusieurs locataire ont signalée cela déjà au gardien. Quand donc ce problème sera régler ? Vu ce qui se passe sa ferai de belle économie pour les locataire. ……

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *