C’est arrivé loin de chez nous

Le dialogue citoyen pour la culture, une démarche inspirante pour la politique culturelle de demain !

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne vient de finir sa grande concertation citoyenne sur sa politique culturelle.
Lancée en août 2017, cette concertation citoyenne, qui a associé l’ensemble des acteurs culturels et des Haut-Garonnais, avait pour objectif d’améliorer l’accès à la culture, partout et pour tous. Cinq apéros culture ont été organisés et ont réuni 4000 personnes, pour échanger et imaginer collectivement la politique départementale culturelle de demain.
Un jury citoyen, formé d’une vingtaine de Haut-Garonnais volontaires tirés au sort, ont apporté une contribution écrite sur la question, ce qui est une première en France concernant les politiques culturelles.
La restitution publique de l’avis citoyen concernant la culture en Haute-Garonne s’est tenue le mercredi 11 avril 2018 à Toulouse. Elle a permis de présenter les perspectives culturelles du Conseil départemental pour les quatre prochaines années et de dialoguer avec les citoyens et acteurs culturels présents.
Les citoyen-ne-s ont pu livrer les points forts et les points d’amélioration, ou les atouts et les freins à la culture, de leurs territoires, dessinant ainsi un diagnostic culturel qualitatif et partagé de leur territoire.

Concertation Citoyenne
De cette réflexion menée par le département et à travers la démarche de concertation citoyenne, des pistes d’amélioration ont été souligné.
– la communication et la visibilité des événements et des lieux culturels en Haute-Garonne ;
– la question des transports publics pour rendre accessible à tous la culture ;
– la cohésion et la coordination des politiques sur le champ culturel;
– le manque d’équilibre territorial en matière culturelle, avec un risque de césure entre la métropole et le reste du territoire départemental, notamment les franges péri-urbaines.

Résultat immédiat
De cette concertation, le résultat en est que le Conseil départemental de Haute Garonne a augmenté de 7% son budget consacré à la culture et continue d’accompagner la réalisation d’équipements culturels pour 3 millions d’euros chaque année et la création artistique et à la diversité culturelle pour 4,5 millions d’euros, ce qui représente 400 acteurs culturels accompagnés.
Favoriser les pratiques culturelles des jeunes, cultiver la solidarité et vivre ensemble une politique culturelle innovante, inclusive et ambitieuse voila les orientations stratégiques, fruits de ces rendez-vous citoyens.
A travers le dialogue, la parole des citoyens a été au cœur du débat public.
Plus qu’a espéré qu’en construisant ensemble la politique culturelle de demain l’accès à la culture devienne une réalité pour tous.
Du résultat de cette concertation, nous pouvons constater une grande similitude avec les améliorations qui pourraient être effectuées sur notre territoire. Mais encore faudrait-il s’en donner les moyens.
Lancer un grand débat public, retrouver un peu d’espoir dans la concertation avec les politiques et les institutions. Donner de l’air aux bonnes énergies et essayer de construire un vrai projet culturel sur le territoire.
Et m… pourquoi pas nous ?
Parce qu’ici « on ne pense pas monsieur, on ne pense pas… »
Paroles d’Andouille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *